2017, année de grands défis pour la réalisation d’infrastructures sportives, selon le ministre Taïrou Bangré

489 0

De nombreux investissements sont prévus dans le domaine du sport pendant l’année 2017. C’est la confession faite par le ministre des sports et des loisirs Taïrou Bangré lors du premier point de presse du gouvernement le jeudi 12 janvier 2017. Plusieurs terrains bénéficieront de gazons synthétiques tandis que des plateaux de sports seront aussi installés.

Après le stade régional de Kaya, qui a bénéficié d’un gazon synthétique à la faveur des festivités du 11-Décembre 2016, ce sera bientôt au tour des villes de Koudougou, Dédougou et Banfora d’être dotées de pelouses synthétiques. Le ministre des sports et des loisirs Taïrou Bangré en a fait la promesse. C’était le jeudi 12 janvier 2017 au cours du  point de presse du jeudi. Selon le ministre des sports, les commandes de ces gazons ont déjà été faites. Après ces villes, des études seraient en cours pour les villes de Ouahigouya et Gaoua qui abritera les festivités du 11-Décembre cette année.

A l’Université de Ouagadougou, le terrain communément appelé Dabo Boukary sera doté d’un gazon et d’une piste d’athlétisme. « Il y a des plateaux de basketball aussi qui sont prévus », a précisé Taïrou Bangré. La deuxième ville du Burkina n’est pas oubliée dans cette politique. « A Bobo, des études ont été faites pour le plateau de Yéguéré où beaucoup de personnes viennent faire du sport », souligne le ministre des sports.

 Le ministère des sports et des loisirs affirme avoir déjà réaménagé des terrains dans certains quartiers. Il ambitionne aussi la construction de centres de sports et loisirs dans des quartiers avec un redéploiement des anciens sportifs sur ces terrains. « Ce sera source d’emplois pour les anciens sportifs ». Selon lui, les appels d’offres pour le plateau de Yéguéré ont déjà été lancés. Il a souhaité la construction de terrain de sport par chaque ministère dans le cadre du sport pour tous.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *