Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence

Le président sortant de la Gambie, Yahya Jammeh a décrété mardi l’état d’urgence dans le pays de 7h du matin à 19h. 

Le président gambien a décrété l’état d’urgence, selon BBC. Il a justifié cette décision en invoquant « un niveau d’ingérence étrangère exceptionnel et sans précédent » dans le processus électoral et les affaires du pays, dans une déclaration télévisée.  Il a également déploré « l’atmosphère hostile injustifiée qui menace la souveraineté, la paix et la stabilité du pays« .

Selon la Constitution, l’état d’urgence dure sept jours lorsqu’il est proclamé par le chef de l’Etat, mais peut être porté à 90 jours avec l’approbation de l’Assemblée nationale.

Le président gambien a fait cette déclaration alors que le nouveau président élu Adama Barrow doit prêter serment ce 19 janvier 2017. Yahya Jammeh a récusé les résultats des élections. La CEDEAO, privilégiant pour le moment la voie de la médiation, menace de recourir à la force en dernier ressort pour faire respecter les résultats des urnes.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page