Burkina : La Fondation Zida pour le Burkindi donne du sourire à des orphelins

138 0

La Fondation Zida pour le Burkindi a offert des dons à deux structures qui s’occupent d’orphelins ce mercredi 18 janvier 2017  à Ouagadougou. Un arbre de Noël a été organisé pour la remise des dons, et montrer par la même occasion, le devoir de solidarité de la fondation envers les enfants en détresse.

Deux structures ont bénéficié des dons de la Fondation Zida, à savoir l’Hôtel maternel, et la pouponnière de Tanghin. Les dons sont composés essentiellement  de cartons d’habits, de lait, de sucre, de savons, de couscous, de sardine, de biscuits et de couches.

 Le directeur de l’hôtel maternel de Ouagadougou, Salifou Younga a formulé « des mots de remerciement et de reconnaissance à l’endroit des donateurs qui ne sont pas à leur première fois ». Il  a saisi l’occasion pour parler des difficultés rencontrées par l’hôtel maternel.

En plus des problèmes de santé et d’alimentation que le l’hôtel connait, le directeur a souligné « la capacité d’accueil des enfants qui constitue la principale difficulté de l’hôtel maternel ». Salifou Younga a précisé que «  l’hôtel maternel est construit pour  50 enfants mais que nous sommes à près de 70 actuellement pour montrer que nous sommes en dépassement et qu’en tant que structure publique, c’est difficile de refuser un enfant ».

Pourquoi ce choix ?

Les donateurs et les bénéficiaires après la remise officielle des dons

Pour le directeur exécutif de la Fondation Zida, Fousseni Ouédraogo, « c’est un devoir de solidarité que la fondation a à l’endroit des tous petits en détresse ». Ces dons, a indiqué le directeur exécutif de la fondation, profiteront à plus de 350 enfants vulnérables. Le choix d’aider les orphelins a une raison. «Notre avenir dépend de la façon dont nous prenons en charge ces tous petits. Si nous les accueillons mal, nous savons que notre développement peut en pâtir », a justifié Fousseni Ouédraogo.

La Fondation ne compte pas s’arrêter là. En effet, le directeur exécutif a affirmé qu’elle «poursuivra ses actions de solidarité à l’intérieur du pays à l’endroit d’autres structures intervenant dans le même domaine ».

En rappel, la Fondation Zida a répertorié une soixantaine de structures sur le territoire burkinabè qui accueillent les orphelins de 0 à 18 ans, depuis 2015. En plus de l’accompagnement des structures d’accueil d’orphelins, la fondation intervient dans l’éducation à travers le parrainage scolaire.

 Irmine KINDA (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre