Gilbert Ouédraogo: « Il est temps d’avoir pitié des Burkinabè »

Gilbert Ouédraogo est le nouveau président de la CODER. Ablassé Ouédraogo lui a passé le témoin ce 19 janvier 2017. Il a prononcé à ce propos, un discours axé sur la nécessité pour les Burkinabè de tourner la page du passé pour aller à la réconciliation.

Burkina24

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

2 commentaires

  1. « Il est temps d’avoir pitié des Burkinabè ». Larmes de crocodiles venant d’un acolyte de dictateur déchu Blaise Kouassi ». Ce Gilbert Ouédraogo n’a vraiment pas honte. Il y a à peine deux (2) années ce Gilbert Ouédraogo supportait son mentor « Blaise Kouassi » dans sa boulimie de pouvoir à vie patrimonial par la vote de ses députés ADF/RDA. En ce temps, ce Gilbert Ouédraogo n’avait pas pitié du peuple Burkinabè qu’il comptait utliser comme des bêtes sauvages. La suite on la connaît. Le peuple Burkinabè est patient mais a des limites comme il l’a prouvé le 31 Octobre 2014.

  2. « Il est temps d’avoir pitié des Burkinabè ». Larmes de crocodiles venant d’un acolyte de dictateur déchu Blaise Kouassi ». Ce Gilbert Ouédraogo n’a vraiment pas honte. Il y a à peine deux (2) années ce Gilbert Ouédraogo supportait son mentor « Blaise Kouassi » dans sa boulimie de pouvoir à vie patrimonial par la vote de ses députés ADF/RDA. En ce temps, ce Gilbert Ouédraogo n’avait pas pitié du peuple Burkinabè qu’il comptait utliser comme des bêtes sauvages. La suite on la connaît. Le peuple Burkinabè est patient mais a des limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page