Incendie du marché de Koupéla : Le gouvernement exprime son soutien

219 0

Une délégation gouvernementale est allée témoigner du soutien du Président du Faso et du Premier ministre aux commerçants sinistrés du marché de Koupéla parti en fumée dans la nuit du 15 au 16 janvier 2017. 

La mission gouvernementale qui s’est rendue à Koupéla ce 19 janvier 2017 était composée du Ministre  de la sécurité intérieure, Simon Compaoré, du Ministre du commerce Stéphane Sanou et du Secrétaire général du Ministère en charge des Transports.

Elle dit être venue, selon un communiqué du ministère de l’administration territoriale, apporter le soutien du gouvernement et du Chef de l’Etat aux commerçants touchés par le sinistre. Ces derniers ont profité de l’occasion pour exprimer leurs doléances. Il s’agit de l’accompagnement pour la relance des activités économiques, la construction d’un marché digne de ce nom, et  de l’aide pour les commerçants qui, à cause de l’incendie, ont tout perdu.

Les  émissaires, en réponse,  ont fait ont promis rendre compte à qui de droit en ce qui concerne l’aide aux commerçants.  A en croire le compte rendu du service de communication du ministère de l’administration territoriale, pour ce qui est de la construction du marché,   “les deux ministres ont invité les bonnes volontés à mener des réflexions pour trouver des pistes  possibles permettant d’accompagner utilement les commerçants afin qu’ils puissent continuer à animer la vie économique de la localité“.

Des dispositions seraient également prises, toujours selon le communiqué, pour barrer la route au transport frauduleux de carburant. Enfin, la Brigade Nationale des Sapeurs-pompiers de Koupéla sera “bientôt” opérationnelle, ont assuré les membres de la délégation.

Pour rappel, dans la nuit du 15 au 16 janvier 2017, un camion transportant des bidons d’essence frauduleuse en  provenance de Fada N’gourma et dont l’arrière-train était en flammes, s’était stationné en urgence sur la route jouxtant le marché central de Koupéla. Le feu s’est propagé au marché, occasionnant d’importants dégâts matériels estimés à plusieurs millions de F CFA. Aucune perte en vie humaine n’a été signalée.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 1 commentaire

  1. e me pose la question pourquoi il n’y a pas eu d’article sur l’incendie du marché et c’est seulement quand il y a eu le déplacement d’une mission gouvernementale de réconfort qu’il y a publication du communiqué du ministère y relatif.
    Un organe de presse qui a fait un article sur ce malheur a fait une très belle proposition à savoir qu’il faut des brigades des sapeurs pompiers dans les chefs-lieu des régions. Depuis longtemps je me suis toujours posé la question pourquoi il y a ce vide alors qu’il y a plein de jeunes en chômage dans ces localités. Second principe qui nécessite la faisabilité est le processus de la décentralisation en marche depuis plus d’une décennie: à mon humble avis, toutes les régions doivent disposer de brigades des sapeurs pompiers mais également toutes les provinces. Combien de vies et de biens seraient préservés si ces brigades existaient dans les localités reculées? Cultivons le mécanisme de l’anticipation et non la compassion sinon les acquis vont toujours être réduits et il faut reprendre à zéro! Osons aller au-delà des compassions et les affirmations telles c’est la volonté de Dieu, gouverner, c’est prévoir!
    Modeste citoyen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre