Burkina # Guinée-Bissau : « Si on pense que c’est facile, ça sera difficile », prévient Duarte

827 0

Le sélectionneur des Étalons Paulo Duarte a participé à la conférence de presse d’avant-match de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017 le samedi 21 janvier 2017. Pour le dernier match de groupe décisif face à la Guinée-Bissau, le sélectionneur de l’équipe burkinabè a été élogieux envers son prochain adversaire qu’il demande de ne pas négliger. Mais, il pense avoir les hommes qu’il faut pour se qualifier.

 Il ne faut pas négliger l’équipe de la Guinée-Bissau. C’est le message que le sélectionneur des Etalons Paulo Duarte a fait passer en conférence de presse d’avant-match le samedi 21 janvier 2017 à la veille de l’opposition entre le Burkina Faso et la Guinée-Bissau. Pour ce dernier match de groupe de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017, le sélectionneur burkinabè est conscient que la victoire est obligatoire pour se qualifier.

Duarte s’est montré tout de même confiant après les deux matchs livrés par son équipe. «  Aujourd’hui on est bien. Chaque match qui passe, on gagne en qualité et physiquement. Je suis content du comportement, de l’engagement et de la qualité de mon équipe. Mais je veux toujours mieux », a fait savoir Paulo Duarte.

La Guinée-Bissau est une bonne équipe

Le Portugais continue de travailler avec son groupe pour être au top et ne pas négliger l’adversaire la Guinée-Bissau qui découvre la compétition pour la première fois. « En football, ce qui est facile c’est souvent de faire des choses difficiles. Si on pense que c’est facile, ce sera difficile. Avant on ne me croyait pas quand je disais que la Guinée est une équipe qui a de bonnes qualités techniques. Ce sont des joueurs qui jouent pour la plupart en deuxième division mais au Portugal on travaille beaucoup sur le physique et la tactique », informe Paulo Duarte.

Après les deux matchs livrés par la Guinée-Bissau contre le Gabon (1-1) et le Cameroun (1-2), Duarte constate que les Guinéens ont montré de grandes qualités. D’où cette conclusion : « pour moi, les Guinéens sont déjà de grands champions ».

Trop de blessés

Pour cette rencontre, Paulo Duarte se passera de Jonathan Pitroipa et de Jonathan Zongo tous blessés. Issouf Paro, lui aussi blessé bien avant le début de la compétition revient de l’infirmerie et trottine pour le moment. Malgré tout, Paulo Duarte dispose de 21 joueurs capables de disputer cette rencontre selon ses propos.

Le match est programmé le dimanche 22 janvier 2017 à Franceville à 19h temps universel.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *