Guinée-Bissau # Burkina (0-2) : Les Etalons tout en maîtrise

617 0

Objectif atteint pour les Étalons du Burkina, qualifiés pour les quarts de finale de la 31e Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Face à la Guinée-Bissau ce dimanche 22 janvier 2017, les Étalons se sont imposés (2-0) avec la manière même si par moment, ils ont inquiété. Bertrand Traoré, après un but contre son camp de Rudinilson (11e), a fait le break (2-0) permettant aux Étalons d’occuper la tête du groupe A devant le Cameroun.

Les Étalons ont fait preuve de solidarité dans cette rencontre (ph France 24)

Pour cette rencontre capitale, le sélectionneur Paulo Duarte, contraint par la blessure de Jonathan Pitroipa et Jonathan Zongo, effectue des réaménagements. Steeve Yago, suspendu pour deux matchs, effectuait son retour sur le côté droit en remplacement de Patrick Malo.  

Bertrand Traoré prend la place de Jonathan Pitroipa alors que Aristide Bancé est aligné à la pointe en remplacement de Banou Diawara. L’objectif recherché par le sélectionneur Paulo Duarte est de garder la possession du ballon tout en permettant au pivot Aristide Bancé d’apporter de la percussion et de fixer la défense.

Malgré plusieurs attaques adverses, la défense burkinabè est restée costaud (ph. mtnfootball.com)

Les Étalons entrent bien dans le match en optant pour la construction depuis la défense. En réponse, la Guinée-Bissau densifie le milieu de terrain pour empêcher les remontrés de ballon des Étalons.

Plus entreprenants, ils trouvent néanmoins la bonne ouverture à la 11e mn, sur un tir  de Bertrand Traoré qui recherchait Aristide Bancé. Rudinilson sous la pression du Burkinabè, repousse mal le ballon de la tête qui franchit la ligne de but (1-0) malgré une intervention de Toma Dabo. Après cette ouverture de score, l’équipe burkinabè se contente de faire tourner le ballon et essaie d’endormir l’adversaire.

Hervé Koffi en patron

Dans une telle configuration, les Guinéens obligés de gagner pressent haut et contrôlent petit à petit le jeu. Yacouba Coulibaly est mis en difficulté à plusieurs reprises sur le côté gauche. Charles Kaboré et Abdou Razack Traoré prennent des cartons jaunes pour excès d’engagement.

Pendant les 15 dernières minutes de la première période, les Guinéens sont dans la moitié de terrain du Burkina et obtiennent six corners contre aucun pour le Burkina.

La défense burkinabè souvent fébrile est sauvée par Hervé Koffi. A la 35e minute, Koffi fait parler son talent sur des corners successifs qui mettent à rude épreuve la défense burkinabè. Il est encore là, quand à une minute de la pause (44e) le sociétaire de l’Asec d’Abidjan sauve le Burkina sur un tir puissant de Piqueti en repoussant le ballon en corner. C’est lui encore qui sauve le Burkina à la 35e mn sur une succession de corners. Le joueur de 20 ans se met encore en opposition sur un coup-franc magistralement tiré par Zezinho : Hervé Koffi d’une claquette garde sa cage inviolée. Ce n’est pas, non plus, Abel Camara (75e) qui trompera la vigilance du portier burkinabè.

Bertrand Traoré passeur décisif et buteur

Placé à droite, Bertrand Traoré a apporté une grande influence dans le jeu des Étalons. Ses dribbles, sa vitesse et sa percussion ont permis aux Etalons de porter constamment le danger dans le camp adverse. Dès l’entame, le sociétaire de l’Ajax d’Amsterdam s’illustre sur un rush sur le côté droit après une transversale de Prejuce (ndlr contraction de Premier et Juste de son géniteur) voit son tir longer la ligne de but. Très en verve, Bertrand Traoré est sur tous les bons coups de l’équipe burkinabè.

Bien lancé suite à une tête en pivot de Aristide Bancé, Préjuce Nakoulma, désigné homme du match, trouve Bertrand Traoré qui amène le ballon sur le côté droit. Du pied gauche, il trompe le gardien Bissau-Guinéen et fait le break (2-0). Charles Kaboré et ses partenaires se contentent de contrôler le jeu et contenir l’équipe adverse.

Les différents changements dans les deux camps n’apportent pas grand-chose.

Les Etalons se qualifient grâce à cette victoire et attendent de connaître le prochain adversaire qui pourrait être l’Algérie, la Tunisie ou encore le Zimbabwe.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

 

Il y a 1 commentaire

  1. Bonjour juste pour vous dire que le compte instagram de l’équipe nationale du burkina faso est maintenant disponible sur le nom : les_etalons_du_burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre