Radiation de Zida : “Ce n’est pas la question qui intéresse les Burkinabè” (Marcel Tankoano)

725 3

C’est désormais officiel. Le Général de division Yacouba Isaac Zida, ancien Premier ministre du Burkina Faso, est rayé des forces armées nationales burkinabè. C’est ce qu’affirme L’Observateur Paalga ce 25 janvier 2017 publiant un extrait d’un décret présidentiel datant du 17 janvier 2017, radiant l’intéressé pour “refus d’obtempérer” et “désertion en temps de paix”.

Le président du Faso l’avait annoncé dans une interview en fin d’année 2016. Isaac Zida allait être rayé des rangs des forces armées nationales pour s’être irrégulièrement absenté de son poste et du pays. C’est désormais chose faite. «Le général de division Zida Yacouba Isaac du Groupement central des armées est rayé des cadres des Forces armées nationales pour compter du 26 février 2016 (pour) absence irrégulière de plus de six jours», selon l’extrait du décret.

Le coordonnateur du Mouvement M21, Marcel Tankoano, contacté par Burkina24 ce 25 janvier 2017, dit « prendre acte ». Néanmoins, il estime que le désormais ancien général ne doit pas être le seul à subir le courroux d’un décret présidentiel. 

« Nous encourageons également le Président du Faso à prendre d’autres décrets qui vont pouvoir ramener tous ceux qui ont mis notre pays dans cette situation. Je parle de Blaise Compaoré, François Compaoré, Alizèta Ouédraogo dit Gando et de l’épouse de Diendéré (Gilbert), Fatou Diendéré», a-t-il dit.

Marcel Tankoano classe cette radiation dans la catégorie des questions “purement politiques”, jugeant exagérée la façon dont le nom de Zida revient dans l’actualité politique du Burkina. Pour lui, l’ancien Premier ministre pourrait rentrer au pays si l’Etat burkinabè le veut vraiment.  «Si l’Etat burkinabè  souhaite avoir Zida au Burkina, il rentrera au pays et même ce soir. Il n’a pas d’autre choix que de rentrer », affirme-t-il.

Du reste, le coordonnateur du M21, l’un des mouvements de la société civile qui ont combattu la modification de l’article 37 de la Constitution, croit que celui qui a pris les rênes du pouvoir après la fuite de Blaise Compaoré est le cadet des soucis des Burkinabè.  « Ce n’est pas la question qui intéresse les Burkinabè. Les Burkinabè cherchent à manger, se vêtir, aller à l’école, commente-t-il.  (…) Un Burkinabè aujourd’hui a l’impression qu’il vit au Vietnam. L’Etat doit se battre pour nourrir les Burkinabè».

A noter en rappel que le nom d’Isaac Zida, en exil au Canada,  est cité dans la répression des manifestants lors de l’insurrection populaire de même que dans la gestion des deniers publics pendant sa présence à la primature. 

Burkina24

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Tout homme intelligent comme Zida ne rentrerai pas. C’est un vrai militaire avisé qui sait qu’il ne peut pas survivre au Burkina, non pas par manque de courage mais pour dire que le sang a suffisamment coulé et on en veut pas.
    Les autorités actuelles se trouvent dans un tourbillon et ont du monde à garantir la sécurité de leur citoyen.
    Aucune initiative et<<>.
    Mon général reste tranquille dans votre coin .Ce n’est qu’une question de temps; vous serrez reconnu avec honneur par les autorité à venir et de l’aéroport de Ouagadougou les fanfares militaires rythmeront à vos pas.

  2. Ici le rocambolesque but est de réveiller les consciences,tirer purement et simplement le fond des publications dans le bon contexte telles qu’elles sont…:

    Dans un premier cas début 2016 on nous fait comprendre qu’il y a eu des deals de parcelles qui n’étaient pas l’égaux entre Gral.Zida et la sonature au niveau des prix du mètre carré.Il était de même pour lui d’ébranler catégoriquement à la remise des parcelles pour rentrer suite en possession de la somme versée auparavant à cette même société,suite à cette remise de terrains et d’argent il sera oublié.Plus tard on se retrouve:

    Dans un second cas qui est sans doute à la portée de gérance des institutions du pays que cette grande responsabilité lui a été désigné par la haute hiérarchie de l’armée qui devrait prendre ses responsabilités de stabilité et éviter toutes sortes d’obstacles pouvant rendrent le pays chaos.De ses faits de prise de responsabilité il est accusé d’être victime de crimes, soit disant que le départ de l’ex chef a occasionné des morts parceque le rps a tiré dans la foule à cosiame lors de l’insurrection de 2014 et c’est l’accusé qui était le chef de corps aux services du commandement du président déchu ce jour-là.
    Allons un peu plus vite sa nomination en tant que ambassadeur des burkinabé aux usa et ses grades de général qu’il n’a pas été gradé par la forme l’égale de l’armée pourtant il a été gradé légitimement référé par l’ ex chef de la transition,le ministre de la défense qui était lui-même et le chef d’état major général l’armée en son temps.Poursuivons également en vue de récompense et les efforts
    Il était nécessaire qu’on puisse lui octroyer ce poste diplomatique en tant que ambassadeur des burkinabé aux usa vue ses éfforts consentis étant à la tête du pouvoir.
    Soyons réalistes et accepté que ce Mr a vraiment mis sa vie en danger avec le cdp et ce même rsp qui le traquait à tout moment jusqu’il se réfugie même chez le Naaba.C’est nous encore qui se moquait de lui.Qui d’autre pouvait le faire?on se connaît tous dans ce pays des hommes intègres.ce rsp qui fatiguait ce Mr a fini par faire un putsch aux yeux du peuple burkinabé ainsi que le monde entier pour déstabiliser les institutions qui étaient mise en place par les différents organes de la transition,assassiné nos frères burkinabé même brûlé les maisons de quelques hommes politiques…

    Provonquons les réflexions si aujourd’hui on est dans un état de démocratie et d’alternance gouvernementale disons un grand merci à Mr qui s’est battu pour une bonne cause pour un Burkina intègre mâture avec des bonnes bases solides institutionnelles que nous vivons aujourd’hui grâce cet homme qui n’a pas écouté ceux qui voulaient qui passe au pur machiavélique.certains en connaissentquant on parle de machiavel c’est comme on le dit en mooré le LOB-LIQUE.Faisons de manière appropriée pour que le Burkina puisse aller de l’avant dans le cadre du développement socio-économique et sécuritaire car c’est dans cette lancée que nos parents des villes et campagnes attendent.vive le Burkina,vive la démocratie!!!Que Dieu assiste le Burkina pour l’éternité!!!

  3. 1 Burkina en avant |

    Ici le rocambolesque but est de réveiller les consciences,tirer purement et simplement le fond des publications dans le bon contexte telles qu’elles sont…:

    Dans un premier cas début 2016 on nous fait comprendre qu’il y a eu des deals de parcelles qui n’étaient pas l’égaux entre Gral.Zida et la sonature au niveau des prix du mètre carré.Il était de même pour lui d’ébranler catégoriquement à la remise des parcelles pour rentrer suite en possession de la somme versée auparavant à cette même société,suite à cette remise de terrains et d’argent il sera oublié.Plus tard on se retrouve:

    Dans un second cas qui est sans doute à la portée de gérance des institutions du pays que cette grande responsabilité lui a été désigné par la haute hiérarchie de l’armée qui devrait prendre ses responsabilités de stabilité et éviter toutes sortes d’obstacles pouvant rendrent le pays chaos.De ses faits de prise de responsabilité il est accusé d’être victime de crimes, soit disant que le départ de l’ex chef a occasionné des morts parceque le rps a tiré dans la foule à cosiame lors de l’insurrection de 2014 et c’est l’accusé qui était le chef de corps aux services du commandement du président déchu ce jour-là.
    Allons un peu plus vite sa nomination en tant que ambassadeur des burkinabé aux usa et ses grades de général qu’il n’a pas été gradé par la forme l’égale de l’armée pourtant il a été gradé légitimement référé par l’ ex chef de la transition,le ministre de la défense qui était lui-même et le chef d’état major général l’armée en son temps.Poursuivons également en vue de récompense et les efforts
    Il était nécessaire qu’on puisse lui octroyer ce poste diplomatique en tant que ambassadeur des burkinabé aux usa vue ses éfforts consentis étant à la tête du pouvoir.
    Soyons réalistes et accepté que ce Mr a vraiment mis sa vie en danger avec le cdp et ce même rsp qui le traquait à tout moment jusqu’il se réfugie même chez le Naaba.C’est nous encore qui se moquait de lui.Qui d’autre pouvait le faire?on se connaît tous dans ce pays des hommes intègres.ce rsp qui fatiguait ce Mr a fini par faire un putsch aux yeux du peuple burkinabé ainsi que le monde entier pour déstabiliser les institutions qui étaient mise en place par les différents organes de la transition,assassiné nos frères burkinabé même brûlé les maisons de quelques hommes politiques…

    Provonquons les réflexions si aujourd’hui on est dans un état de démocratie et d’alternance gouvernementale disons un grand merci à Mr qui s’est battu pour une bonne cause pour un Burkina intègre mâture avec des bonnes bases solides institutionnelles que nous vivons aujourd’hui grâce cet homme qui n’a pas écouté ceux qui voulaient qui passe au pur machiavélique.certains en connaissentquant on parle de machiavel c’est comme on le dit en mooré le LOB-LIQUE.Faisons de manière appropriée pour que le Burkina puisse aller de l’avant dans le cadre du développement socio-économique et sécuritaire car c’est dans cette lancée que nos parents des villes et campagnes attendent.vive le Burkina,vive la démocratie!!!Que Dieu assiste le Burkina pour l’éternité!!!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *