Adama Barrow en Gambie ce jeudi après-midi

590 0

Le nouveau président élu de la Gambie, Adama Barrow, qui s’est réfugié depuis le 15 janvier dernier au Sénégal pour des raisons de sécurité, retournera, selon des sources officielles dans son pays l’après-midi de ce jeudi 26 Janvier. Cela intervient 5  jours après le départ forcé de Yahya Jammeh, qu’il a battu à la présidentielle du 1er décembre 2017 mais qui usait de subterfuges pour se maintenir au pouvoir. 

Selon les présidences sénégalaises et gambiennes, l’arrivée à Banjul, la capitale gambienne, est prévue pour ce jeudi 26 janvier 2017 à 16h GMT précise.

Adama Barrow aura a ses cotés, de Dakar à Banjul, l’envoyé spécial de l’ONU en Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas , a indiqué l’organisation internationale.

Halofa Sallah, son porte-parole, a indiqué que dans un premier temps, Adama Barrow « résidera chez lui jusqu’à nouvel ordre » plutôt qu’à la présidence.

Barrow demande aux forces de la CEDEAO de rester en Gambie

Adama Barrow a par ailleurs demandé à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) de maintenir leurs positions dans son pays du fait des conditions de sécurité qu’il juge précaires.

« Le président Adama Barrow nous a demandé deux ou trois semaines pour que nous puissions étudier s’il y a des stocks d’armes quelque part. Et s’il y a des mercenaires cachés quelque part », a déclaré le mardi 24 janvier le président de la Commission de la CEDEAO, le Béninois, Marcel Alain de Souza.

Adama Barrow a demandé aux forces de la CEDEAO de rester six mois dans le pays. Une décision qui appartiendra aux responsables militaires de la CEDEAO, selon De Souza,

Yahya Jammeh est depuis le 21 janvier au soir en Guinée Equatoriale grâce à une ultime médiation menée par le président Alpha Condé de la Guinée-Conakry.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                              

Source: Jeune Afrique

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *