Approvisionnements pharmaceutiques : L’Université Ki-Zerbo forme les pharmaciens 

172 0

L’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo organise du 30 janvier au 25 février 2017 à Ouagadougou  la 6e session du Diplôme inter-Universitaire « gestion des  approvisionnements pharmaceutiques » (DIU/GAPH). Cette formation réunit des pharmaciens de l’Afrique francophone.

Le Diplôme Inter-Universitaire (DIU)  est un diplôme professionnalisant qui permet de former des pharmaciens en un mois dans le domaine de la gestion et de l’utilisation du médicament afin d’améliorer la qualité dans l’offre des soins. La gestion des approvisionnements pharmaceutiques est une formation en continu et diplômante qui propose un programme complet et adapté aux besoins des populations.

Le médicament, en tant qu’outil thérapeutique essentiel, est synonyme de beaucoup de sacrifices pour les Etats, les familles et les individus. Il y a également les problèmes de rupture de médicament dans les pharmacies. « L’achat des médicaments représente 80% des dépenses de santé des ménages en Afrique », précise le président de l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo, Pr Rabiou Cissé.

La cérémonie d’ouverture de la 6e session des DIU/GAPH

C’est dans ce cadre que cette formation a été initiée pour renforcer les capacités du personnel de santé, notamment les pharmaciens. Une formation plus adaptée aux réalités du terrain et aux besoins des populations, tel est l’objectif de cette sixième session.

C’est tout un dispositif pour faire venir le médicament de l’usine de fabrication au lieu de consommation. Il faut disposer de l’ensemble des sciences qui permettent des évaluations de quantités, de la qualité des produits et l’ensemble du circuit de l’importation. « Nous avons pensé dans la sous-région qu’il était bon de monter un diplôme universitaire  pour former des professionnels de santé, particulièrement les pharmaciens, à mieux gérer le circuit du médicament »,  a affirmé le coordonnateur du DIU/ GAPH, Pr Issa Somé.

Pr Issa Somé, coordonnateur du DIU/ GAPH

Cette formation permettra de dispenser des connaissances sur les conditions de sécurisation des approvisionnements des médicaments et autres intrants liés aux programmes de santé prioritaires que sont le VIH/Sida, la tuberculose, le paludisme, la santé de la reproduction et la nutrition.

Il y a également les enjeux réglementaires et ceux liés à l’assurance qualité et à l’usage rationnel de ces produits  et intrants.

Cette sixième session du DIU-GAPH regroupe 54 participants venant de 8 pays d’Afrique  Sub-Saharienne.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre