Education au Burkina : Des insuffisances relevées par des syndicats

611 0

Le Collectif des organisations syndicales de l’éducation a tenu un point de presse le samedi 28 janvier 2017, rapporte l’AIB. Cette conférence a permis de connaitre la précarité dans laquelle vivent les élèves et enseignants des écoles primaires. Ces dernières sont en manque de manuels et de vivres pour la cantine, affirment les syndicats.

Une enquête menée par le collectif des organisations syndicales depuis octobre 2016, a permis d’avoir des résultats sur le manque de vivres et livres  des écoles primaires. Cette enquête avait pour objectif de recenser les raisons du recul dans la commande, la production et la distribution des manuels aux élèves ainsi que les problèmes liés à la viabilité des cantines.

Malgré «les stocks disponibles (…), le ministère connaîtra des difficultés liées au maintien des apprenants et surtout de la qualité des apprentissages», a indiqué le porte-parole du collectif des organisations syndicales de l’éducation Séma Blégné. Il s’agit d’un manque de manuels et de vivres qui,  fait que la situation que vivent les élèves et les enseignants n’est pas tolérable et est très préjudiciable sur la qualité de notre enseignement, selon les propos du porte-parole.

 A ce jour,  bon nombre d’écoles n’ont toujours pas reçu leurs dotations, ni en manuels, ni en vivres pour les cantines et pour celles qui en ont reçues, les quantités restent insuffisantes, ajoute-t-il.

Les raisons de ces insuffisances sont données par l’enquête. Il s’agit du manque de coordination entre les différentes directions et les rejets récurrents des dossiers d’appel d’offres pour la commande des vivres,   de la défaillance dans l’acheminement des documents de la part des commerçants bénéficiaires de marchés et de l’attribution des commandes à des entreprises. Pour remédier à ce manque Séma Blégné appelle l’Etat à réévaluer la capacité des entreprises locales.

Lire également : Dotations des écoles en manuels et en vivres : Visite dans l’antre du problème.

Synthèse de Irmine KINDA (Stagiaire)

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *