Supporters au Burkina : Joie, mais prudence

465 0

La chevauchée des Etalons pendant la CAN 2017 suscite un véritable engouement populaire au Burkina Faso. Les victoires des joueurs burkinabè donnent lieu à de véritables scènes de liesse, avec souvent des conséquences malheureuses. Les autorités sécuritaires ont lancé ce mercredi, à quelques heures de la demi-finale contre l’Egypte, un appel à plus de prudence.

Les autorités sécuritaires ont appelé ce mercredi 1er février 2017 les supporters restés au pays à faire preuve de prudence et de responsabilité dans leurs manifestations de joie.

Dans un communiqué, le ministère de la sécurité a en effet constaté que les résultats des matchs sont des “occasions de liesse débridée, de folie débridée“. Les rédacteurs du communiqué ont appelé les Burkinabè à faire preuve de responsabilité. “Respectons le code de la route, la mesure d’interdiction des pétards pour que tout se déroule dans la paix, la sécurité et que notre joie  ne soit pas troublée par des incidents regrettables», peut-on lire.

De son côté, la gendarmerie nationale a fait une publication sur sa page Facebook agrémentée par une photo où des supporters montrent des signes de confiance à côté de l’état-major de la gendarmerie. “Prudence, modération ce soir. “L’abus d’alcool et de vitesse demeurera dangereux même en cas de victoire de notre 11 national”. Faites attention à vos affaires et à vous», ont écrit les hommes en bleu. 

La Police nationale, pour sa part, a invité “à manifester votre joie avec modération afin d’éviter les désagréments que cela peut causer“. 

A noter qu’un braquage a eu lieu dès le premier jour de la CAN à Ouagadougou.

Burkina24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *