Ouagadougou : Un veilleur de nuit tué

641 0

Un veilleur de nuit de la Croix rouge  a trouvé la mort dans des circonstances atroces dans la nuit du 13 au 14 février 2017 dans le quartier Zone 1 à l’arrondissement 10 de Ouagadougou. 

Un des gardiens d’un bureau de  la Croix-Rouge, situé dans le quartier de la Zone 1, a été tué dans la nuit du 13 au 14 février 2017 à Ouagadougou.  Il s’appelait Yacouba Koda, âgé d’une quarantaine d’années. Le proche parent du gardien assassiné, Koda Adama, explique le drame en ces termes :  « C’est vers 10h13 que j’ai reçu un coup de fil de la Croix Rouge pour m’informer que mon cousin qui était gardien est décédé ». « Je me suis rendu sur les lieux et je me suis rendu compte qu’il a été abattu car il y a du sang toujours sur sa couchette», a-t-il ajouté

Une grande partie de ladite couchette est en effet couverte de sang, de même que le sol.

Koda Adama, cousin du défunt gardien

A notre arrivée, le corps a été enlevé pour  la morgue. Les gendarmes, quant à eux,  avaient fait le constat d’usage. “Le médecin légiste va faire le diagnostic avant que nous ne rentrons en possession du corps“, a déclaré le cousin du défunt.

Il conclut que de prime abord, le défunt a été agressé mortellement avec la présence de traces de sang sur une pierre qui a certainement servi à l’auteur ou aux auteurs du crime.

Son collègue gardien affirme être venu le matin aux environs de 7h pour le remplacer et a constaté qu’il était dans cet état. Il affirme qu’il n’a pas retrouvé le poste téléviseur et une porte a été forcée. Mais le propriétaire du bureau déclare que le ou les sinistres visiteurs n’ont rien pris, selon ce dernier.

Ce local, qui appartient à la Croix-rouge, abritait des projets. Ces projets aujourd’hui arrivés à échéance, ces bureaux quasiment vides ne servent plus qu’à des locations occasionnelles.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *