Ouagadougou : Un veilleur de nuit tué

201 0

Un veilleur de nuit de la Croix rouge  a trouvé la mort dans des circonstances atroces dans la nuit du 13 au 14 février 2017 dans le quartier Zone 1 à l’arrondissement 10 de Ouagadougou. 

Un des gardiens d’un bureau de  la Croix-Rouge, situé dans le quartier de la Zone 1, a été tué dans la nuit du 13 au 14 février 2017 à Ouagadougou.  Il s’appelait Yacouba Koda, âgé d’une quarantaine d’années. Le proche parent du gardien assassiné, Koda Adama, explique le drame en ces termes :  « C’est vers 10h13 que j’ai reçu un coup de fil de la Croix Rouge pour m’informer que mon cousin qui était gardien est décédé ». « Je me suis rendu sur les lieux et je me suis rendu compte qu’il a été abattu car il y a du sang toujours sur sa couchette», a-t-il ajouté

Une grande partie de ladite couchette est en effet couverte de sang, de même que le sol.

Koda Adama, cousin du défunt gardien

A notre arrivée, le corps a été enlevé pour  la morgue. Les gendarmes, quant à eux,  avaient fait le constat d’usage. “Le médecin légiste va faire le diagnostic avant que nous ne rentrons en possession du corps“, a déclaré le cousin du défunt.

Il conclut que de prime abord, le défunt a été agressé mortellement avec la présence de traces de sang sur une pierre qui a certainement servi à l’auteur ou aux auteurs du crime.

Son collègue gardien affirme être venu le matin aux environs de 7h pour le remplacer et a constaté qu’il était dans cet état. Il affirme qu’il n’a pas retrouvé le poste téléviseur et une porte a été forcée. Mais le propriétaire du bureau déclare que le ou les sinistres visiteurs n’ont rien pris, selon ce dernier.

Ce local, qui appartient à la Croix-rouge, abritait des projets. Ces projets aujourd’hui arrivés à échéance, ces bureaux quasiment vides ne servent plus qu’à des locations occasionnelles.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre