Saint Valentin : “On ne sent pas trop la fête” à Bobo

286 0

Comme chaque année, de nombreux pays célèbrent le 14-Février, jour de la Saint Valentin. Considérée comme la fête des amoureux, elle est une occasion pour exprimer les sentiments mais aussi offrir des cadeaux de toutes sortes. Des fleurs en passant par les sorties au restaurant ou au cinéma, tout est mis en œuvre pour que la fête soit belle. Pour cette année, les citoyens bobolais ont de nombreuses prévisions.

Bobo-Dioulasso est aux couleurs l’amour ce 14 février 2017. Un peu partout dans les artères de la ville de Sya, les commerçants d’articles se frottent les mains.

A l’entrée du grand marché de Bobo-Dioulasso, ce sont les vendeurs ambulants de fleurs, tableaux, nounours et divers autres articles qui accueillent des clients venus de divers horizons.

Pas qu’une histoire d’amour entre homme et femme

 Pour madame Konaté, rencontrée chez un vendeur d’article venue chercher un cadeau pour son amoureux, cette fête est une occasion pour elle de magnifier son homme et surtout de lui exprimer une fois de plus son amour. Un avis qui est partagé par Eloi Sawadogo car pour lui, la fête de la Saint valentin est une occasion de remercier sa femme ou son homme pour la vie de couple qu’ils vivent ensemble. «Je vais passer cette soirée en compagnie de ma petite famille, et surtout dire merci à ma femme pour les merveilleux enfants qu’elle m’a donnés», a-t-il confié.

Pour Ibrahim Seck, citoyen de la ville, « les gens font la confusion autour de cette fête parce que quand on parle de l’amour, il ne s’agit pas seulement d’une femme. Moi en plus de ma femme, j’ai offert des cadeaux à ma maman et aussi à ma fille ».

Cette fête est la bienvenue pour beaucoup de personnes car elle permet à des couples de se pardonner et d’avoir un peu de joie dans leur famille. A la question de savoir comment monsieur Kan prévoit célébrer cette journée, il ne manquera pas de donner sa réponse. « Ce soir j’ai prévu une petite sortie au ciné avec ma femme et mes deux enfants et juste après cela, nous allons manger au restaurant. C’est une occasion qui m’est offerte d’exprimer mes sentiments à ma femme car je ne le fais pas chaque jour et aussi de lui demander pardon pour toutes les fois que j’ai eu à l’offenser ».

Les articles ne se vendent pas comme les années précédentes

Pendant longtemps considérée comme la fête des blancs, la Saint valentin reste pour certains une « utopie ». Selon certains, cette fête ne devrait pas être célébrée par les Africains car « ils ne connaissent pas son  sens», a déclaré Salif Ouédraogo commerçant au grand marché de Bobo. Il n’y a pas qu’un seul jour pour fêter l’amour.

Tous les jours sont parfaits pour exprimer son amour à son partenaire ou à sa partenaire. C’est ce que Soré Inoussa fait croire. Selon lui, « la fête de la Saint valentin est un bon moment pour les filles de racketter les garçons ».

Une argumentation qui peut trouver son fondement chez les commerçants d’articles de tout genre pour qui la fête de Cupidon est une occasion de faire de bonnes affaires. Mais visiblement chez certains commerçants, cette année, l’engouement n’est pas au rendez-vous.

Du moins c’est ce qu’a confié Karim Ouédraogo, vendeur d’articles au grand marché de Bobo. Selon lui, cette année,  le marché est un peu lent comparativement aux autres années. «On ne sent pas trop la fête et cela joue beaucoup sur notre marché parce que les articles ne sortent pas », se lamente ce dernier.

Toutefois, les Bobolais souhaitent célébrer cette journée de l’amour de manière très sobre avec leur valentin ou valentine car selon eux, l’amour se vit au quotidien et tous les jours sont propices pour exprimer son amour à son partenaire ou à sa partenaire.

Martial SANOU

Correspondant de Burkina24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre

Burkina : L’UPC a 10 ans

Posté par - 27 février 2020 0
En marge de la Commémoration de la décennie d’existence de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), le comité…