FESPACO 2017 : Le point à jour J-9

204 0

« Les choses sont en bonne voie » pour la tenue du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou, édition 2017, a annoncé le délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma ce 16 février 2017.

A en croire le délégué général du FESPACO, Ardiouma Soma, l’état d’avancement de l’organisation est appréciable et le comité d’organisation est à pied d’œuvre pour que tout soit prêt le 25 février 2017, date du début de l’évènement. 

Il a, à l’occasion d’un point de presse ce 16 février 2017, rappelé les activités de cette 25e édition du FESPACO. 160 films en compétition et  hors compétition seront projetés à travers la ville de Ouagadougou dans 4 salles de cinéma numérisées et 4 autres équipées en matériels de projection performants.

Pour éviter  les encombrements dans les salles, des dispositions seront prises avec la sécurité “, a-t-il signalé.

En ce qui concerne le Marché  international du cinéma africain ( MICA) , tous les stands sont prêts et déjà vendus, révèle le délégué général. 

Les rencontres professionnelles, elles, s’annoncent « assez riches » avec la conférence sur le financement de projet de film, le colloque sur le thème principal et  le concours de speech de l’Organisation internationale de la francophonie.

Le FESPACO, c’est aussi le côté off. Une panoplie d’activités a été annoncée. Quatre galeries et foires d’exposition et gastronomiques seront organisées à travers la ville de Ouagadougou, notamment à la Maison du peuple de Ouagadougou, à la Place de la Nation, au siège du FESPACO et au village Akwaba du pays invité d’honneur, la Côte d’Ivoire .

Sécurité

Les festivaliers auront aussi l’opportunité de découvrir le riche patrimoine culturel et touristique dont regorgent les 13 régions du Burkina à travers une exposition. « Des dispositions sont aussi prises pour leur permette de visiter les sites touristiques à proximité de Ouagadougou », ajoute Stanislas Méda, président du comité d’organisation.

La cérémonie d’ouverture sera ponctuée par des prestations d’artistes, la parade de masques et le concert de Alpha Blondy. La clôture, elle, sera marquée par la chorégraphie  de Seydou Boro.

Quant à la sécurité, le commissaire Marcel Paré rassure que sa commission s’active pour garantir un environnement  sécurisé. «Notre mission, c’est de sécuriser à tout prix mais aussi permettre aux festivaliers de participer aux activités en toute quiétude. Nous sommes à pied d’œuvre  et nous sommes à mesure de dire que nous sommes confiants ».

A noter que le FESPACO 2017 enregistre 50 partenaires, contre 34 à la dernière édition. Pour rappel, l’évènement se tient du 25 février au 4 mars 2017. 

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre