BlackBerry attaque Nokia en justice pour violation de brevets

507 0

BlackBerry accuse Nokia de violer 11 brevets utilisés dans les solutions “Flexi Multiradio” et “Liquid Radio” du groupe de télécom finlandais. Le Canadien ne demande pas l’arrêt de la commercialisation des produits Nokia utilisant ces technologies, mais réclame plutôt le paiement de ses droits de licence.

La plainte de BlackBerry a été déposée au Tribunal fédéral de Wilmington dans le Delaware, rapportent plusieurs médias. Selon BlackBerry, Nokia utilise pas moins de 11 brevets dans ses équipements.

Les stations de base Flexi Mutliradio et le logiciel de gestion Liquid Radio sont notamment dans le viseur du fabricant de smartphones canadien.

« Nokia a persisté à encourager l’utilisation » de ces produits en les vendant à des compagnies de télécom comme T-Mobile pour leurs réseaux LTE, sans licence de BlackBerry, signale la plainte selon le site “l’informaticien.com”.

« BlackBerry veut obtenir une compensation pour l’utilisation par Nokia de ses technologies brevetées », indique le groupe canadien sans cependant préciser combien il réclame.

Certains des brevets en question appartenaient auparavant au géant des télécoms “Nortel Network”s qui les avait vendus en 2011 au consortium “Rockstar” dont BlackBerry faisait partie. Nokia avait tenté sans succès de les acheter en 2009.

Il faut noter que BlackBerry ne demande pas l’arrêt de la commercialisation des produits Nokia utilisant ces technologies jugées essentielles pour les standards de télécommunication, mais demande que ses droits de licence soient respectés et payés.

Parlant de Nokia, il faut savoir que le géant finlandais compte revenir avec une nouvelle série de son téléphone à succès : le Nokia 3310 qui semble être pour l’heure l’appareil le plus vendu de Nokia.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *