Diaspora: Le Président du Faso échange avec les Burkinabè vivant en Gambie

263 0

A Banjul, la capitale de la Gambie, où il a participé à la prestation de serment du Président élu Adama Barrow, Rock Christian Kaboré, le Président du Faso, a rencontré dans l’après-midi du samedi 18 février 2017, les Burkinabè vivant dans ce pays. Au menu des échanges, le point sur la vie de la nation.

L’Ambassadrice du Burkina Faso en Gambie, Aline Koala, a d’emblée dans une brève introduction souhaité la bienvenue à Son Excellence le Président Roch Marc Christian Kaboré et à toute sa délégation.

Dans son intervention, le chef de l’exécutif burkinabè a évoqué la situation nationale qui reste marquée par les questions sécuritaires avec les attaques terroristes perpétrées dans le Nord du pays.

Roch Marc Christian Kaboré n’a, toutefois, pas manqué de les rassurer quant aux dispositions en cours pour assurer la sérénité et la quiétude des populations.

Le chef de l’Etat a ainsi fait cas des récents Sommets du Liptako-Gourma à Niamey et du G5 Sahel à Bamako où les dirigeants de ces deux organisations ont pris des mesures fortes allant dans le sens du renforcement de la sécurité. Il est, entre autres, question de création de force multinationale et de patrouilles communes pour lutter efficacement contre le terrorisme”, indique le service de communication de la présence du Faso.

“Au sujet de la vie politique du Faso, le Président du Faso a fait le point de la nouvelle Constitution dont les discussions se poursuivent dans les régions du Burkina et dans certains pays où nous avons une forte communauté.
La question de la justice n’a pas été occultée et à ce sujet, le chef de l’Etat a fait cas du travail qu’est en train d’accomplir le Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale dont l’objectif est de parvenir à une véritable réconciliation en passant par la justice”, ajoute le communiqué.

Le dialogue social avec les partenaires sociaux a été évoqué et le Président Roch Marc Christian Kaboré a signifié à ses compatriotes qu’il travaillera à faire en sorte que le climat social soit préservé et apaisé, tout en faisant remarquer aux Burkinabè de la Gambie que sa présence à la fête d’indépendance de ce pays et à la prestation de serment du Président Adama Barrow lui a permis d’évoquer avec les nouvelles autorités gambiennes, le renforcement des relations entre leur pays et le Burkina Faso.

Avant de prendre congé d’eux, le Président du Faso les a félicités pour la cohésion qui prévaut entre les Burkinabè de la Gambie.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                              

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre