Riz burkinabè : “Frais, nutritif” mais toujours rare dans les assiettes du Burkina

796 0

Dans le cadre de son programme de consommation du riz, le groupe de plaidoyer du Comité interprofessionnel du riz du Burkina (CIR-B) a rencontré la presse, ce mercredi 22 février 2017 à Ouagadougou. Cette conférence a réuni les acteurs des différents maillons de la filière à savoir la production, la transformation, la commercialisation, le transport et d’autres personnes ressources au Burkina Faso.

« Consommons le riz du Burkina : frais et nutritif ». C’est autour de ce thème que  le Comité interprofessionnel du riz du Burkina (CIR-B) a organisé un point de presse ce mercredi 22 février 2017. Une rencontre qui visait à partager les avantages du riz national avec les journalistes.

Ainsi, depuis 2008, la production du riz connait une hausse avec une amélioration de la qualité des produits transformés. C’est en réalité « plus de 200 tonnes en 2008 à plus de 600 tonnes de production du riz national à nos jours » a précisé le président de comité interprofessionnel du riz du Burkina (CIR-B), Lancina Berthé.

Le riz est la première céréale consommée en zone urbaine. Il affirme que « le riz du Burkina ne se vend  toujours pas bien malgré les efforts faits sur la qualité».

Toutefois, le secrétaire exécutif du CIR-B, Boukary Bikienga  admet que «des efforts restent à fournir dans l’amélioration des procédés de production et de la transformation ».

Pour ce qui concerne le rapport du prix du riz national qui est plus cher par rapport à celui importé, il explique que « nous sommes conscients qu’il faut travailler à diminuer le prix, mais cela est en lien avec les charges de production ». Il précise que les prix du riz burkinabè varient en fonction du premier, deuxième et troisième choix. Et compte travailler à la disponibilité des produits sur tout le territoire national afin de ravitailler les commerces les plus reculés.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *