FESPACO 2017 : Canal Olympia Yennenga se dévoile

906 0

Canal Olympia Yennenga est le nom donné à la nouvelle infrastructure du groupe Canal+ inaugurée la veille de la 25è édition du FESPACO. Dotée d’une salle de cinéma et de spectacles, elle vient apporter un bol d’air aux organisateurs du FESPACO.

D’un coût total de deux milliards de F CFA, l’espace multifonctionnel « Canal Olympia Yennenga », offre outre la salle de cinéma ultra moderne de 300 places assises, des scènes extérieures pouvant accueillir des milliers de personnes. Il vient  agrandir le nombre des infrastructures qui participent à la vie culturelle de la capitale burkinabè.

Inaugurée ce 24 février 2017, veille de la 25è édition du FESPACO, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, elle ouvre ses portes ce jour même avec le film burkinabè Etalon de bronze 2015, « L’œil du cyclone » de Sékou Traoré.

Les fauteuils de la salle Canal Olympia ont été testés !

Et Corine Bach, présidente de Canal Olympia, d’en faire les éloges en ces termes : « Nous avons voulu célébrer le 7e art en dotant cette salle des équipements les plus modernes et les plus innovants de la projection numérique. Par ailleurs la scène ouverte permet d’accueillir des milliers de personnes pour faire des concerts ».

Les autorités burkinabè, à commencer par le premier magistrat du pays, ont quant à elle apprécié l’initiative et la qualité du joyau qu’elles ont pu voir et qui vient à point nommé à la veille du FESPACO.

« C’est un honneur et une marque de confiance à l’endroit du Burkina Faso. Vous savez bien que Ouagadougou est la capitale du cinéma africain. Cela permet au Burkina Faso de rester bien au centre et de faire la promotion  du cinéma », a laissé entendre le président du Faso, Roch Kaboré. 

L’investisseur, en l’occurrence Seydou Diakité, directeur général pays  de Bolloré Transport et logistics, dans son discours, a émis auprès du maire de la ville, le souhait d’acquérir un autre terrain pour la construction d’une autre salle en 2017.

Et Tahirou Barry, ministre de la culture, des arts et du tourisme, de formuler à sa suite ses vœux pour une deuxième salle dans les mois à venir. «C’est un soleil nouveau qui se lève avec l’accroissement de la disponibilité et de la qualité des infrastructures culturelles », dit –il par la suite.

Par ailleurs,  il n’a pas manqué d’appeler ces investisseurs à nouer un partenairiat heureux avec les acteurs de la culture dans leurs programmations.

Canal Olympia au cœur du FESPACO 2017

A l’occasion du FESPACO, le groupe Canal+, partenaire officiel, présente un dispositif au sein de  Canal Olympia Yennenga. Ce sont notamment les projections de films en compétition, l’enregistrement de l’émission + d’Afrique live spécial FESPACO, une nuit de la série africaine  et la cérémonie de remise du prix spécial “Thomas Sankara”  le 3 mars.

En épilogue de la manifestation, commencera la programmation de Canal Olympia à partir du 8 mars. Elle sera assez diversifiée aux dires de la présidente Corine Bach, afin « de trouver ce qui va plaire au public burkinabè ».

18 séances par semaine de cinéma seront projetées 6 jours sur 7, à 14h, 17h et 20h. Trois  séances seront également réservées chaque semaine à un film destiné aux plus jeunes.

Un aperçu de ce qui attend les cinéphiles dans la salle

Les tarifs sont fixés à 1500 F CFA pour les entrées et 5 000 F CFA pour les avant-premières. Un tarif que la présidente justifiera par le fait qu’il faut « qu’il soit suffisamment haut pour payer les ayant-droits et suffisamment bas pour attirer plus de monde ».

Situé dans le quartier le plus huppé de Ouagadougou, Ouaga 2000, côté est du Monument des martyrs, Canal Olympia Yennenga est un nom composé de deux marques très connues de la galaxie Vivendi, filiale du groupe Bolloré. Il s’agit de  Canal+ et l’Olympia, qui accueille sur sa scène légendaire de Paris de grands noms d’artistes. Puis de « Yennenga » du nom de la princesse guerrière des mossé.

Ouagadougou est la 6e ville africaine à avoir une salle Canal Olympia après Dakar, Conakry, Niamey, Douala et Yaoundé.

Revelyn SOME 

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *