Sexualité des jeunes et des adolescents : Stop, « le silence tue » !

317 0

L’ONG américaine, Planned Parenthood Global (PP Global) et ses partenaires dont ABBEF, AJC/PD, APAC, AFJ/BF, RAJS/BF, SOS/JD, URCB/SD, ont lancé ce dimanche 26 février 2017 à Ouagadougou une campagne de communication Mass Médias dénommée « Le silence tue » sur la santé de la reproduction des jeunes et adolescents. Il s’agit de la 2e phase de la campagne dans le cadre du projet « Voix pour la santé ».

De mars 2017 à mars 2018, PP Global et sept organisations actives de la civile contribueront à l’augmentation de l’opinion publique favorable à l’accès des adolescents et jeunes aux services de santé sexuelle et reproductive.

Après le lancement à succès de la 1re campagne de communication intitulée « 1.000.000 de voix pour la santé sexuelle et de la reproduction et la planification familiale (SSR/PF) », la présente campagne « Le silence tue » se veut un appel à l’action.

« L’ensemble des populations du Burkina Faso sont appelées à travailler pour l’effectivité d’une sexualité épanouie des jeunes et des adolescent(e)s », a expliqué le Directeur exécutif de l’ABBEF, Boureihiman Ouédraogo.

Les porteurs de la campagne disent avoir saisi l’occasion qu’offre le FESPACO pour mobiliser l’opinion et la faire adhérer aux objectifs de ladite campagne. « En effet, le FESPACO offre une belle tribune de diffusion de messages d’interpellation sur la nécessité de mettre le focus sur l’investissement dans la SSR comme levier important pour profiter du dividende démographique », a ajouté le Directeur exécutif de la structure pionnière dans le domaine au Burkina Faso.

Santé de la reproduction : Lancement de la campagne « Le silence tue ».

Pour la Vice-Présidente de PP Federation of America et Directrice exécutive de PP Global, Latanya Map Frett, l’on ne saurait promouvoir le développement durable sans investir dans les êtres humains. Il s’agit, selon elle, d’aider les jeunes leaders à devenir des champions en matière de SSR/PF.

Cette campagne « Le silence tue » sera notamment marquée par des diffusions de messages de sensibilisation et d’interpellation, la réalisation d’émissions, de débats réunissant différents acteurs, l’utilisation des réseaux sociaux.

L’objectif principal, ont insisté les promoteurs de la campagne, c’est d’améliorer l’environnement politique, juridique et culturel de la SSR des adolescents et des jeunes au Burkina. « Afin que le silence et l’inaction ne continuent plus de tuer, nous avons besoin de vous médias, pour amplifier la diffusion de notre message », a lancé le Directeur exécutif de l’ABBEF.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre