8-Mars 2017 : Moins de fête pour plus de réflexion

Le ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille a tenu une conférence de presse ce mardi 28 février 2017 pour insister sur la nécessité de créer un cadre de réflexion sur l’exclusion sociale des femmes à l’occasion du 8-Mars 2017.

Cette année, à l’occasion de la journée du 8-Mars, le ministère de la femme va porter la réflexion sur l’exclusion sociale des femmes, d’où le thème «la valeur morale de la personne humaine : responsabilité des communautés dans la lutte contre l’exclusion sociale des femmes ».

Malgré la sensibilisation du ministère de la femme sur la nécessité  de créer un cadre de réflexion pour la journée du 8-Mars, les femmes préfèrent se retrouver autour d’activités festives. Le ministre de la femme, Laure Zongo/Hien a encore rappelé que cette journée n’est pas qu’un cadre de réjouissance mais surtout de réflexion pour améliorer les droits de la femme.

« Dans notre programme d’activités, il n’y a pas d’activités de réjouissance », a-t-elle insisté. Il s’agit notamment de l’organisation de la cérémonie officielle à Ouagadougou, d’activités de communication sur l’image de la femme et d’actions de plaidoyer auprès des leaders coutumiers et politiques. Laure Zongo/Hien  a ajouté que le ministère de la femme n’accompagne ni ne finance  les activités de réjouissance.

Le gouvernement burkinabè, soucieux du bien-être de la femme, a pris des mesures pour lutter contre l’exclusion sociale de la femme. La création d’un secrétariat d’Etat en charge de la lutte contre l’exclusion sociale en est une preuve.

Cette édition sera marquée par l’adoption de deux types de suivi pour davantage de crédibilité et de traçabilité durant la célébration du 8-Mars 2017. Il s’agit du suivi des activités commémoratives et celui relatif aux recommandations qui en découleront. A l’issue de cette édition, un rapport général sur la mise en œuvre des recommandations du 8-Mars 2017 sera produit et présenté à l’occasion des activités commémoratives du 8-Mars 2018.

Irmine KINDA

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page