Burkina : Bernadette Ouédraogo est arrivée !

613 0

Bernadette Ouédraogo et son frère Sylvestre Ouédraogo se sont finalement retrouvés après 51 ans de séparation. Burkinabè née et grandi à Madagascar, elle est arrivée au Burkina Faso ce lundi 27 février 2017.

Les retrouvailles relevaient de l’« impossible » avant ce jour pour Sylvestre et Bernadette. Les mots lui manquaient visiblement après de chaudes accolades entre elle, son frère et d’autres membres de la famille venus l’accueillir avec un de ses fils après leur descente de l’avion.

Elle l’a fait savoir avec le peu de mots qu’elle a pu formuler. « Le sentiment que j’ai, je ne peux pas vous dire. Je ne peux pas trouver les mots pour dire ça. Je suis vraiment très contente. Ça fait longtemps que j’ai attendu ce jour-là », a déclaré Bernadette Ouédraogo qui foule pour la première fois, le sol burkinabè.

Le Président Kaboré a « tenu sa promesse »

A présent qu’elle est là, celle qui a vu son frère pour l’avant-dernière fois, il y a 51 ans de même que son père, décédé, n’a plus qu’une idée en tête. « C’est voir la tombe de mon père et voir la famille entière, le village natal de mon père ». Depuis que Sylvestre Ouédraogo a appris pour sa sœur, ils ont pu échanger.

Sylvestre Ouédraogo et sa sœur Bernadette se sont retrouvés après 51 ans de séparation © Burkina24.

« Petit-à-petit en sms », confie-t-elle. L’heure était aux remerciements à l’endroit du Chef de l’Etat avec qui Bernadette Ouédraogo s’est entretenu lors du sommet de la Francophonie à Madagascar. « Je vais remercier le Président du Burkina Faso, parce que sans lui je n’arrive jamais à cet endroit en ce moment. C’est à cause de lui. Il a tenu sa promesse », a dit Mme Ouédraogo.

Bernadette Ouédraogo est venue avec un de ses deux fils, parce que l’autre « n’a pas eu son congé ». De même que son mari. Emboîtant les pas de sa mère, lui aussi a tenu à remercier le Président Roch Kaboré « qui a tenu sa promesse ». Il dit être « content » pour sa mère, « fière » d’être avec elle ici au « pays des Hommes intègres ». Il a indiqué avoir « hâte » de découvrir le Burkina pendant la durée du séjour (27 février au 27 mars).

Se retrouver à nouveau

Celui qui est « venu seul au Burkina », rêve de repartir sur l’île pour revoir ses 4 autres frères, sœurs et petits-enfants. Sylvestre Ouédraogo rêve de voir l’histoire qui a commencé prendre fin. Sous quel format ? « Pour que cette histoire prenne fin, moi aussi, j’aimerais y aller et revenir encore au Burkina parce que c’est mon pays natal. Là, cette histoire est complète ».

Oui Koueta

Burkina24


Voir aussi ▼

▶  Bernadette Ouédraogo : Née à Madagascar, elle rêve de découvrir son pays

▶  Madagascar : Bernadette Ouédraogo a rencontré le Président du Faso

▶ Titi Sylvestre Ouédraogo : « 51 ans que j’attends de revoir ma sœur »

▶ Bernadette Ouédraogo à Ouagadougou le 27 février



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *