FESPACO 2017 : “A place for myself” remporte le prix “Thomas Sankara”

283 0

La 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) tire à sa fin et les lauriers commencent à tomber. Les prix spéciaux ont été dévoilés ce vendredi 3 mars, veille de la clôture officielle. 13 donateurs décernent 15 prix à des films mais 12 d’entre eux ont été proclamés  ce jour.

La salle « Kouamba Lankouandé » de 500 places du CENASA a refusé du monde à la cérémonie de proclamation des prix spéciaux du FESPACO 2017.  Festivaliers, réalisateurs et autorités ont effectué le déplacement pour assister à la soirée.

Placée sous la présidence du ministre de la communication, chargé des relations avec le gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, ce dernier s’est réjoui de la mobilisation des donateurs pour cette édition.

9 cinéastes ont été récompensés et le Burkina Faso tire son épingle du jeu en rapportant 4 prix spéciaux.

Les films « Frontières » de Apolline Traoré rafle les prix « Houphouet-Boigny » du Conseil de l’Entente  de  10 millions de F CFA et  le prix CEDEAO de l’intégration pour le meilleur film ouest africain de 15 millions de F CFA. Le prix UNICEF de 7 millions de F CFA et le prix de la ville de Ouagadougou  de 3 millions de  F CFA sont décernés à « La rue n’est pas ma mère » de Jérôme Yaméogo.


La liste des lauréats des prix spéciaux à la 25e édition du FESPACO.

Prix Félix Houphouet-Boigny du Conseil de l’Entente  de  10 millions CFA et  le prix CEDEAO de l’intégration pour le meilleur film ouest africain de 15 millions vont à “Frontières” de Apolline Traoré du Burkina.

Le prix UNICEF de 7 millions CFA et le prix de la ville de Ouagadougou  de 3 millions FCFA sont décernés à « La rue n’est pas ma mère » de Jérôme N Yaméogo du Burkina Faso

Le prix « Sembène Ousmane » de EcoBank va au long métrage “Wulu” de Daouda Coulibaly du Mali. Valeur 5 millions de F CFA

Le Prix « Soumanou Vieira » de la Féderation africaine de la critique cinématographique (FACC) est remporté par le film “A mile in my shoes” de Said Khallaf du Maroc.

Le prix « Signis » de 2 millions de F CFA va au film « The lucky specials » de Rea Rangaka d’Afrique du sud. Une mention spéciale a été faite à « A mile in my shoes » de Said Khallaf du Maroc par le jury de l’Association catholique mondiale de la communication (SIGNIS).

Le prix « Thomas Sankara » de 3 millions FCFA de la Guilde africaine des Réalisateurs et producteurs et le prix « de la chance » de la LONAB (2 millions CFA) vont à « A place for myself » de Marie Clémentine Dusabejambo du Rwanda.

Le prix de l’ONG WaterAid pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement  de 5 millions de F CFA est décerné au film “Le puits” de Lofti Bouchouchi de l’Algérie.

Le prix santé et sécurité au travail (2 millions de F CFA) va à « Bons baisers de Morurua » de Larbi Benchiha d’Algérie.

Le prix spécial de l’Assemblée nationale (7 millions de FCFA) va à « L’Orage africain » de Sylvestre Amoussou du Bénin.


Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre