FESPACO 2017 : Une place pour la petite Elikia

225 0

« A place for myself » est le 3e court métrage de la jeune réalisatrice rwandaise Marie Clémentine Dusabejambo. Le film est en compétition pour le « Poulain d’or » au FESPACO 2017 et en lice pour le prix spécial «Thomas Sankara ».

« A place for myself », « une place pour moi », c’est ce que voudrait Elikia. Cette petite fille albinos qui fait face aux railleries du voisinage et  de ses camarades d’école. Sa mère la soutient. Ensemble, elles réagissent et élèvent leurs voix pour trouver leur propre place.

Marie Clémentine Dusabejambo met à nu dans cette fiction de vingt minutes,  les stigmatisations des personnes albinos.

Marie Clémentine Dusabejambo, réalisatrice rwandaise

La vie au quotidien m’intéresse beaucoup et donc dans mon travail de cinéaste, ça occupe une place profonde. Je voudrais que dans une communauté, les uns et les autres fassent l’effort de coexister ensemble“, explique-t-elle.

La jeune réalisatrice est à son 3e court métrage et à sa première participation FESPACO. Mais une première très enrichissante pour elle.

« J’aime le festival, dit-elle, parce qu’on n’a pas toujours accès aux films africains. Ici, il y a beaucoup de  films sur les histoires africaines racontées par les cinéastes africains.  C’est une connexion avec les autres qui m’intéresse beaucoup.  Mais aussi de montrer mon film et d’avoir le feedback ».

Informée que son film est en lice aussi pour le « prix spécial Thomas Sankara », la jeune réalisatrice dit être très satisfaite que son oeuvre soit associée à ce grand nom dont elle a toujours entendu parler et aimé les idéaux. “Remporter le prix sera ma plus grande joie”, espère-t-elle

En rappel, son film « A place for myself » a remporté le «Tanit de bronze» de la section court métrage le 5 novembre 2016 aux Journées cinématographiques de Carthage en Tunisie.

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre