Méningite au Burkina : Lancement de la vaccination de routine des enfants de 15 mois

328 0

Le ministre de la santé a procédé ce lundi 6 mars 2017 à Ouagadougou au lancement du programme de vaccination de routine des enfants de 15 mois, sur le territoire national.

C’est le centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Dassasgho à Ouagadougou qui a abrité la cérémonie de lancement officiel du vaccin MenAfriVac contre la méningite à méningocoque A dans le cadre de la vaccination de routine, ce lundi 6 mars. Cette vaccination ne concerne que les enfants de 15 mois.

Le Burkina est situé dans la ceinture africaine de la méningite et connaît régulièrement des épidémies. En réponse, plusieurs campagnes de vaccination réactive sont constamment réalisées dans les foyers épidémiques.

Le pays a organisé en décembre 2010 contre la méningite à méningocoque A, une campagne de masse préventive avec le MenAfriVac sur toute l’étendue du territoire national ciblant les personnes âgées de 1 à 29 ans. Plus de 11 millions de personnes ont été vaccinées.

Marie Madelaine Ilboudo, chef de poste du CSPS de Dassasgho (en blouse à gauche), présentant de l’équipe

Le ministre de la santé, Nicolas Méda, affirme que depuis 2010 c’est seulement 4 cas de méningites de méningocoque A qui ont été identifiés. « MenAfriVac est un vaccin qui cible le méningocoque A, qui expliquait 80% des épidémies de méningite de part le passé dans la ceinture africaine » a-t-il ajouté. Le Burkina Faso a été le premier pays de la ceinture africaine à expérimenter ce produit.

Les objectifs de couverture pour les trois premières années sont respectivement de 70 % pour l’année 2017, 90% pour 2018 et de 100% pour 2019. Ces vaccins ne sont pas disponibles dans les pharmacies et sont gratuits dans toutes les formations sanitaires du Burkina Faso. En plus de ce vaccin de MenAfriVac, « on associe celle de la Rougeole et la Rubéole aux enfants de 15 mois », a précisé Marie Madelaine Ilboudo, infirmière chef de poste du CSPS de Dassasgho.

Le coût global de cette opération d’introduction du vaccin MenAfriVac s’élève à plus de 450 millions de F CFA. Pour ce lancement, le ministre de la santé a procédé à la vaccination des enfants.

En rappel, MenAfriVac est un vaccin utilisé contre le méningocoque A, cause de grandes épidémies de méningite. Il est désormais inscrit dans le programme de vaccination de routine des enfants de 15 mois. Ce vaccin a montré son efficacité après la campagne de décembre 2010. Ce qui  justifiera son introduction dans le programme élargi de vaccination (PEV) en vue d’une éradication de la méningite à méningocoque A au Burkina Faso. Il a une durée de protection de 10 ans.

Jules César KABORE

Burkina24

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre