Le Soudan s’insurge contre le décret migratoire de Donald Trump

533 0

Les autorités de Khartoum, dans un communiqué, ont réagi au lendemain de la signature du nouveau décret du président américain, Donald Trump, interdisant l’entrée aux Etats-Unis aux voyageurs de six pays musulmans, dont le Soudan.

Selon le ministère des Affaires étrangères soudanais, à l’origine de ce communiqué, les motivations du président américain, Donald Trump, interdisant l’entrée aux Etats-Unis aux voyageurs issus notamment du Soudan, sont loin d’être fondées.

« Les citoyens soudanais n’ont jamais été liés à aucun crime ou acte terroriste commis aux Etats-Unis », précise le texte, tout en demandant à Washington de revenir sur ‘‘cette décision sévère’‘.

Le décret migratoire de Donald Trup interdit pendant 90 jours aux ressortissants des pays tels que le Soudan, l’Iran, la Libye, la Somalie et le Yémen de se rendre aux Etats-Unis. L’Irak a été retiré des pays frappés par cette sanction.

Sous embargo commercial depuis 1997, l’ex-président Barack Obama avait pris une mesure pour lever certaines sanctions économiques imposées au Soudan. Les Etats-Unis accusaient Khartoum de soutenir des groupes islamistes armés dont Al-Qaïda.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                

  Source: Africanews



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *