Lama à des footballeurs burkinabè : « Prenez des bouquins, lisez, cultivez-vous»

573 0

L’ex-international et gardien de but français Bernard Lama était à Ouagadougou le dimanche 5 mars 2017 où il a visité l’Académie Foot Plus (AFP) de Amado Traoré, actuel Président du conseil d’administration du Rail Club du Kadiogo (RCK). Bernard Lama en a profité pour prodiguer des conseils aux footballeurs de l’AFP. Il a insisté sur le fait de ne pas lâcher les études, de se cultiver pour être des hommes au-delà du football.

Pour Bernard Lama, un footballeur est meilleur la tête pleine

« Être footballeur, c’est d’abord être un homme qui sait d’où il vient et qui sait où il va. C’est bien de rêver d’aller jouer dans tel ou tel club. Mais y arriver, c’est autre chose.  J’ai rêvé comme vous. Quand j’étais gamin, les meilleurs c’était les Brésiliens. C’était Pélé. Je voulais devenir Pélé. Je suis devenu moi. Il faut que vous deveniez vous. Pas Messi, pas Neymar, pas Suarez.

Cela passe par le travail que vous faîtes au quotidien avec vos entraîneurs, avec vos éducateurs qui vous encadrent pour l’école (…). Avec vos surveillants, j’ai appris que vous étiez parmi les meilleurs élèves aux collèges. Il faut que vous continuiez. Vous ne savez jamais dans la vie ce qui peut se passer. Et puis, il y a des footballeurs qui font des études aussi.

Vous avez un consultant sur Canal+ qui s’appelle Paul Le Guen, qui est licencié, je ne sais plus dans quelle matière (ndlr en sciences économiques) qui pendant le début de sa carrière a continué à aller à l’Université et passer des diplômes. Aujourd’hui par correspondance, on peut continuer à étudier.

C’est important pour votre cerveau, les gars ! La plupart des choses, on ne les apprend pas seulement sur les terrains. La vie, on ne l’apprend pas sur un terrain de football. Maintenant vous avez Internet. Au lieu d’aller sur Internet pour faire des jeux, lisez. Prenez des bouquins, lisez, cultivez-vous. C’est comme ça que vous allez vous développer et développer votre football aussi parce qu’un homme intelligent est meilleur sur le terrain que s’il n’y a rien là-dedans (ndlr, la tête).

Quand il n’ y a rien là-dedans, la carrière elle ne dure pas dix ans, quinze ans, 20 ans parce que quand il y a rien, qu’est-ce qu’on fait ? On va dépenser. On va voir les filles, acheter de grosses voitures, etc. Ce n’est pas ça le plus important dans la vie. (…) Essayer de retenir ça et vous allez grimper en tant qu’homme. Je ne m’adresse pas aux footballeurs. Vous êtes tous jeunes.

Je m’adresse aux futurs hommes que vous êtes.  (…) Comment le football peut vous amener à vous développer en tant qu’être humain. C’est la philosophie qu’on essaie de développer à Djambars. (…) Je ne sais pas si vous êtes tous passionnés de football, parce que quand j’étais gamin, le journal arrivait une fois par semaine. Je lisais tout le journal et je connaissais tous les joueurs du monde entier.  Je pense que ça passe par là aussi.

Vous connaissez Michael Jordan ? Vous savez ce qu’il m’a appris ce monsieur ? Vous connaissez Michael Jordan ? Le meilleur joueur au monde, meilleur shooter  mais meilleur défenseur aussi. Quelqu’un qui avait  une concentration. Quand vous êtes bien concentrés, vous ne voyez rien autour de vous. Vous ne voyez que ce que vous avez à faire.

C’est en regardant ce monsieur, en commençant à s’entraîner, à faire des matchs que j’ai appris moi aussi certaines choses, de petits trucs qu’on prend à gauche et à droite et puis après on intègre et on grandit».

Propos recueillis par Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *