Côte d’Ivoire : Les primes aux soldats mutins et aux fonctionnaires grévistes impactera l’économie nationale

248 0

La Côte d’Ivoire  connait un déficit budgétaire avec la baisse des prix du cacao et la gestion des primes des soldats mutins et aux fonctionnaires grévistes de cette année, selon l’Agence Ecofin .

En réalité le prix du cacao a perdu un tiers de sa valeur ces derniers mois, ce qui est un manque à gagner pour la Côte d’Ivoire. Selon Charles Robertson, économiste de Renaissance Capital, estime à 5% du produit intérieur brut (PIB), le taux du déficit  sur des prévisions n’excédant pas les 3,9% en Côte d’Ivoire.

Cette situation a conduit le Fonds Monétaire international à réévaluer son financement à l’endroit de ce pays. Selon Alain Feler, représentant de l’institution internationale à Abidjan, «des primes ont été cédées aux fonctionnaires et des payements effectués ou promis aux mutins ; cela signifie plus de dépenses». Ainsi, plus de dépenses pour des prévisions de revenus qui ne pourront manifestement pas être atteintes en 2017.

Lire la suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre