Elections partielles 2017 : La CENI forme ses démembrements dans le Kadiogo

190 0

En prélude à l’organisation des élections municipales partielles prévues pour le 28 mai 2017, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé ce lundi 13 mars 2017, à la formation des membres de plusieurs commissions dans le cadre de la reprise des élections dans l’arrondissement n°4 de Ouagadougou.

Réunis au Haut-commissariat du Kadiogo, 18 membres de 3 commissions (Commission électorale provinciale indépendante, Commission électorale communale indépendante et la Commission électorale indépendante d’arrondissement) sont formés pour relever le défi de la bonne administration des élections municipales partielles du 28 mai 2017.

La Commission électorale indépendante d’arrondissement n°4 (CEIA), la Commission électorale provinciale indépendante (CEPI) et la Commission électorale communale indépendante (CECI) ont été installées le vendredi 10 mars 2017 pour les deux premières et ce lundi 13 mars 2017 pour la dernière. C’est après cette formalité qu’il a été procédé à la formation des 18 membres, dont 6 par commission.

« Il s’agit de leur donner des compétences pour qu’ils soient à même d’être opérationnels pour les activités à venir », explique le Directeur de cabinet de la CENI, Alidou Zorom, qui précise que la réception des candidatures débute le 17 mars 2017.

Selon Esther Somé, Secrétaire générale de la CENI, deux modules seront dispensés aux membres des différentes commissions. Un module sur le fonctionnement des démembrements de la CENI et le second sur la réception et la validation des candidatures pour la reprise des élections municipales.  

A noter que le commissaire en charge de la province du Kadiogo pour les élections partielles du 28 mai 2017 est le président de la CENI, Newton Ahmed Barry. En rappel, le tribunal administratif de Ouagadougou avait décidé d’annuler l’élection d’Anatole Bonkoungou (candidat du parti ODT) au poste de maire de l’arrondissement 4 pour non atteinte du quorum. Le maire a été élu par 9 conseillers sur 20, les autres ayant refusé de prendre part au vote.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre