Astuces – Comment lire un article sur Burkina 24

950 0

Le cordonnier est souvent mal chaussé. Les médias aiment parler des autres mais oublient de parler d’eux-mêmes. Ce qui fait que les lecteurs, leur raison de vie, ne les comprennent pas toujours. Burkina 24 souscrit au difficile exercice de l’auto-description. L’objectif restant de faciliter une meilleure appropriation des informations diffusées. Voici donc 6 choses à savoir sur les articles de Burkina24.


1 –Ne soyez pas « titrologues » !

Les lecteurs ont souvent tendance à l’oublier. Un titre n’est pas tout l’article. L’article et le titre forment un tout indissociable. L’un ne peut pas vivre sans l’autre. Surtout le titre. Alors, dorénavant, lorsque vous verrez ce titre « Un Yadéga est mort », cliquez sur le lien car il est possible que l’article qui y est lié parle d’un « Yadéga qui est mort de rire après avoir trouvé un Gourounsi qui a confondu un lion à un chat » !


2- Facebook, une fenêtre

Ne vous contentez pas des bribes d’informations publiées sur la Page Facebook de Burkina24. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un média en ligne vit des visites sur son site. C’est le nombre de clics sur le média que le service commercial vendra aux annonceurs en échange de publicités à placer sur le site. Moins vous venez sur le www.burkina24.com, moins l’entreprise aura des recettes, moins elle pourra payer ses journalistes et moins vous aurez des informations.

La Page Facebook de Burkina24 peut être représentée comme un distributeur de journaux. C’est connu : les distributeurs de journaux aux feux tricolores n’aiment pas quand vous lisez tout le contenu d’un journal entre leurs mains. Il faut payer et le lire chez vous ou dans votre lieu de travail.

C’est pareil pour Burkina24. Les quelques informations, que vous jugez souvent incomplètes publiées sur la page, sont destinées à vous mettre l’eau à la bouche afin que vous puissiez aller lire l’intégralité sur le site www.burkina24.com .

Lorsqu’un article est « partagé » sur la Page Facebook, voici donc l’attitude que vous devez observer pour faire du bien à votre média et vous faire du bien aussi, du reste   :

1-Cliquez sur le lien intégré dans la publication

2-Cliquez sur la photo ou cliquez sur le titre


3-Liens hypertextes

Le principe d’un article de presse en ligne, c’est la concision. Voilà pourquoi vous verrez que la majeure partie des articles de Burkina24 sont courts car vous passez moins de temps sur un média en ligne que sur un journal papier.

Alors, pour vous permettre d’avoir toute la perspective d’une information, il est inséré ce qu’on appelle les liens hypertextes. Il s’agit de mots ou  expressions qui apparaissent généralement en rouge dans le texte de l’article publié sur Burkina24. Si vous cliquez sur ces mots ou expressions, une fenêtre de navigation s’ouvrira pour donner plus d’informations vous permettant de comprendre l’article que vous lisez.


4- Détails à ne pas négliger

Les articles que vous lisez ne sont pas l’œuvre de surhommes. L’erreur étant humaine, des garde-fous sont érigés pour vous éviter de consommer l’information sans modération. On en retiendra deux.

Le conditionnel. En utilisant le conditionnel, le média vous informe que l’information donnée n’est pas à 100% fiable, vous permettant de la prendre avec des pincettes.

La confrontation des sources. Dans un article, le journaliste peut annoncer plusieurs sources donnant des informations contradictoires. Il vous offre alors la latitude de comprendre que l’information n’est pas à 100 % vraie ou qu’il y a plusieurs versions, vous laissant le choix de faire votre propre opinion.


5-Mettez à jour régulièrement

Le média en ligne est le média par excellence de l’instantanéité. Une information peut très rapidement évoluer en fonction de la situation. N’étant pas un journal papier, l’article de presse en ligne peut être modifié pour être mis à jour. Revenez donc régulièrement sur un article (tapez F5 ou ctrl + R) pour savoir si quelque chose a changé. La rédaction vous laissera un petit commentaire donnant la date et l’heure de la mise à jour, sous le chapeau (les premières lignes en gras de l’article).


6-Partagez !

Comme dit au point 2, ce sont vos clics qui permettent au média de vivre. N’hésitez donc pas à partager au maximum une information si vous la jugez crédible. Mais la meilleure façon de partager sans tuer le média, c’est d’insérer le lien qui renvoie vers le site dans votre publication. Cela vous donne, vous qui avez partagé l’information, de la crédibilité et vous dédouane au cas où l’information s’avérait fausse ou est démentie.

En espérant que ce petit tutoriel vous a servi, bon retour sur Burkina24 et que l’aventure commencée depuis 2011, continue !

La Rédaction



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *