Avant-projet de Constitution : Des restitutions dans toutes les régions à partir du 18 mars 

480 0

La Commission constitutionnelle, l’instance en charge de la rédaction de la nouvelle Constitution du Burkina a informé, le mercredi 15 mars 2017, que les assises régionales pour la restitution de l’avant-projet de la nouvelle Constitution se tiendront le samedi 18 mars 2017. Et ce, simultanément dans les 13 régions, rapporte l’Agence d’information Burkina (AIB).

Le président de la Commission constitutionnelle, Me Halidou Ouédraogo, après avoir « terminé la première partie» du travail qui a consisté à rédiger l’avant-projet de la constitution, note que la seconde sera entamée. Celle-ci consiste, dit-il, à restituer le contenu de l’avant-projet de constitution dans les 13 régions du pays, afin de recueillir les avis des Burkinabè.

Pour ce faire, des commissaires, en groupes de quatre, iront du jeudi 16 au dimanche 19 mars, dans toutes les régions du pays, rapporte l’AIB, mais les assises se tiendront simultanément le samedi 18 mars dans les 13 régions que compte le pays.

Outre la restitution sur le territoire national, Me Halidou Ouédraogo informe que des missions similaires sont programmées sur le continent africain et même hors du continent. Ces missions démarrent le 16 mars pour les pays comme la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Mali et le Sénégal. Mais aucune date n’a encore été proposée pour les restitutions hors du continent africain.

Le budget alloué à la Commission, selon Me Halidou Ouédraogo, est de 200 millions de F CFA. Pour les sorties à l’étranger, le président de la commission note qu’elle a eu recours aux Partenaires techniques et financiers (PTF). Après le travail de restitution, un rapport contenant les amendements des populations sera dressé et reversé dans l’avant-projet de Constitution après analyse par la commission.

A noter que la Commission constitutionnelle forte de 92 membres a été officiellement installée le 29 septembre 2016 par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Elle a pour mission de travailler sur l’avant-projet de la nouvelle Constitution pour le passage à la Ve  république au Burkina Faso.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre