Ouagadougou accueille le premier Salon africain de la radio en juin prochain

535 0

Ouagadougou accueille la première édition du Salon africain de la radio (SAR) du 9 au 11 juin 2017. Plateforme relationnelle efficace qui vise à rassembler responsables et professionnels de la radio, le SAR se veut le plus important espace d’échanges et de communication dans ce domaine et accueillera studios, chaines de radios, producteurs et fournisseurs de programmes, journalistes et animateurs.

L’évènement est organisé par OSD Communications, agence burkinabè spécialisée dans l’évènementiel en Afrique de l’Ouest. Le Salon africain de la radio est conçu autour de cinq grands axes : Exposition, Networking (B to B), Ateliers, conférences et démonstrations, Radio 2.0, et Cérémonie des Awards.

Selon un communiqué publié par plusieurs médias, le SAR se positionne comme le rendez-vous des fabricants de contenus radiophoniques, les patrons de radio, les institutions gouvernementales, les diffuseurs, les vendeurs et les acheteurs de contenus ou encore les équipementiers.

C’est toute l’industrie du secteur radiophonique qui est attendue, le grand public aussi, en tant que consommateur des produits de la radio. C’est le lieu de trouver des réponses aux nombreuses questions qui se posent au moment où l’Afrique amorce la transition numérique.

Le SAR vise à promouvoir les radios africaines et leur contenu, favoriser les réseautages entre les professionnels, les annonceurs, les décideurs politiques et les organismes de financement, proposer des solutions adaptées aux besoins de productions des contenus ou encore offrir une plateforme mettant en relation d’une part les entreprises (B to B) et d’autre part, les entreprises et les consommateurs des produits radiophoniques (B to C).

Le salon est placé sous le parrainage du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement. Et le coparrainage du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *