Zoom sur l’agro-écologie à Tenkodogo

567 0

L’Association Wendkouni de Boulsa et la coordination du Fonds pour l’Environnement mondial (FEM) ont tenu un atelier de formation des membres des organisations partenaires du PMF/FEM en changement climatique et en agro-écologie du 14 au 17 mars 2017 à Tenkodogo. L’objectif de l’ONG est de s’attaquer aux problèmes environnementaux mondiaux.

Pour la phase opérationnelle VI du PMF/FEM, il assure  son appui aux différents pays en voie de développement et aux pays insulaires engagés dans la mise en œuvre d’actions en faveur de l’environnement mondial. Ce faisant, les échanges sur les domaines d’intervention  ont été  abordés pour donner un bon dynamisme dans la rédaction de leur projet.

Pour Clotilde Ky, coordonnatrice nationale du micro-financement du FEM Burkina Faso, les domaines éligibles  sont la biodiversité,  les changements climatiques, la gestion durable des terres, la gestion durable de forêts, entre autres. Leur rôle est d’accompagner  les organisations à base communautaire pour   donner des compétences aux acteurs de manière à mettre en œuvre des projets visant à atteindre les objectifs.

Cette formation vise des solutions locales susceptibles de contribuer à la résolution des problèmes de l’environnement mondial. Selon Somanegré Nana, point focal de la convention sur la diversité biologique, l’agro-écologie est l’application de la science de l’écologie à la production agricole.

 Ces quatre jours d’échange ont permis aux  participants d’avoir une vision globale d’élaboration d’un projet FEM, selon Léa Zigani de l’Association Lompa des femmes de Garango.

Moumini GOUBA

Correspondance particulière



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *