Burkina : Tirs contre un camp militaire à Nassoumbou

Le détachement militaire burkinabè situé à Nassoumbou, commune située dans le Soum dans la région du Sahel, a essuyé une attaque d’individus ce 20 mars 2017.  Il est noté un blessé léger du côté des forces armées burkinabè.

A Nassoumbou, commune située  à une quarantaine de kilomètres de Djibo, un détachement militaire de l’armée burkinabè a été attaqué ce 20 mars 2017 aux environs de 11h. Selon un communiqué de l’état-major général des armées burkinabè, il s’agit de « tirs de harcèlement provenant d’individus non encore identifiés»,  « tombés dans les environs du camp»

Le bilan fait état d’un blessé léger du côté burkinabè.   « La zone a immédiatement été bouclée et une fouille a été engagée», termine le communiqué. 

Par ailleurs, dans la nuit du 19 au 20 mars toujours, un gendarme burkinabè a été blessé lors d’une embuscade Petega, à 25 km de Djibo, informe l’AIB. Le blessé a été évacué à Ouagadougou.

Pour rappel, Nassoumbou est la localité où l’armée burkinabè a perdu le plus de soldats dans cette guerre contre le terrorisme. 12 militaires avaient en effet perdu la vie en décembre 2016 lors d’une attaque.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Un commentaire

  1. pourquoi vous parlez d’un camp militaire en gros titre et ensuite vous parlez de detachement. ????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page