Fuite d’enseignants dans le Soum: Des responsables d’établissements chez le ministre Simon Compaoré

678 0

Une délégation de l’Union Nationale des Etablissements d’Enseignement Privé Laïc est allée faire part de ses préoccupations au ministère de la sécurité.

Selon le communiqué émanent du ministère de la sécurité, la délégation des responsables d’établissements d’enseignement privé et laïc est venue exprimer ses « inquiétudes » face à la situation sécuritaire qui prévaut dans cette province de la région du Sahel.

Au sortir de l’entrevue, Issa Compaoré, le président de l’Union nationale des établissements d’enseignement privé et laïc,  a déclaré qu’ils repartent avec l’impression que leur démarche a été « utile » face à la situation qui interpelle tous les Burkinabè.

C’est considérant que « la solution ne peut venir que d’un sursaut d’abord » de leur part, explique-t-il qu’ils ont entrepris la démarche pour s’assurer qu’ils ont la même compréhension et lecture de la situation, de même que les dispositions devant être prises pour arriver à une solution.

En rappel, avant l’assassinat de l’instituteur Salifou Badini alors qu’il dispensait le cours à ses élèves, d’autres enseignants de la région avaient été sommés de quitter les lieux sauf s’ils étaient prêts à ne plus dispenser l’enseignement laïc.

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *