Forum économique de Berlin : Roch Kaboré vend la destination Burkina Faso

943 0

Le 3ème forum économique de Berlin a servi de cadre au Président Roch Kaboré pour prouver aux potentiels investisseurs que le Burkina est « un modèle de succès démocratique et un modèle de bonne gouvernance en Afrique », indique un communiqué de la présidence du Faso.

« L’hôte de marque » du Forum économique de Berlin sur l’Afrique, organisé par l’Association économique germano-africaine n’a pas manqué de vanter la destination Burkina Faso aux participants. Le but du forum étant d’inciter les investisseurs allemands à saisir les opportunités d’affaires qu’offrent les pays africains. Face aux cercles d’affaires, le Président du Faso a relevé la pertinence du forum qui selon lui, est une excellente opportunité pour réfléchir ensemble et échanger sur les perspectives d’émergence et sur de nouveaux partenariats féconds entre l’Afrique et ses partenaires, afin de trouver les solutions idoines aux préoccupations communes.

Malgré « les défis d’un monde en perpétuelle mutation » qui s’imposent aux Etats africains, a relevé le président du Faso, l’Afrique présente des garanties aux investisseurs. Se focalisant sur le Burkina qui amorce une nouvelle ère, le président Kaboré a saisi l’occasion pour vendre le Plan national de Développement économique et social (PNDES) au gouvernement aux cercles des investisseurs allemands et africains à la recherche d’opportunités.

Il leur a décrit le Burkina comme « un modèle de succès démocratique et un modèle de bonne gouvernance en Afrique ». Le référentiel qu’est le PNDES devrait selon lui définitivement convaincre le partenaire stratégique qu’est l’Allemagne de continuer à appuyer les efforts du Burkina sur le processus de gouvernance devant rendre le pays émergent.

Roch Kaboré voit en la décision de la Chancelière Angela Merkel et du gouvernement allemand, à travers l’initiative Compact with Africa, « d’inscrire l’Afrique dans les priorités de la présidence allemande du G20 au cours de cette année 2017 », une lueur. Avant de prendre congés des participants au forum il a invité « les entreprises allemandes, au savoir-faire reconnu, à être de ces partenaires, et partant, des acteurs de premier plan d’une Afrique émergente ».

Synthèse de Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *