Burkina : Le PNUD veut améliorer ses projets et programmes financés

261 0

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) organise, ce jeudi 23 mars 2017 à Ouagadougou, sa première revue de portefeuille des projets financés dans le cadre de sa coopération avec le Burkina Faso. Les participants à cette revue échangeront sur « ce qui a marché ou qui a moins bien marché » concernant les projets et programmes financés par le PNUD et mis en œuvre au Burkina.

Le cadre de coopération du PNUD en cours devrait couvrir la période 2011-2015. Il a dû être étendu jusqu’en fin 2017 en raison des évènements politiques qui ont marqué le pays récemment.

« Pendant les six ans à peu près qui viennent de s’écouler, il faut dire que le PNUD a élaboré avec le gouvernement un certain nombre de projets d’environ une vingtaine qui couvrent les différents types de gouvernance économique, politique et administrative.

Il y a en même temps des projets qui vont dans le sens de la réduction de la pauvreté, de l’amélioration de la gestion de l’environnement, etc. Et pour l’ensemble de ces projets, c’est le cœur de notre coopération et le renforcement des capacités institutionnelles », a indiqué le Directeur Pays du PNUD, Corneille Agossou.

1re revue 2017 de portefeuille des projets financés par le PNUD.

Et à travers cette revue de portefeuille, il s’agit de faire un bilan de ce qui a pu être réalisé avec le gouvernement burkinabè pour la période 2011-2016 afin de renseigner le cadre de coopération qui est en cours d’élaboration pour l’accompagnement du PNDES.

Selon lui, c’est entre autres suite à l’organisation d’élections jugées unanimement transparentes et démocratiques tant sur le plan régional qu’international que le PNUD a poursuivi son accompagnement pour le développement du Burkina Faso.

Le Directeur Pays du PNUD a également cité, sans détails techniques, la promotion de l’économie verte, les questions liées à l’efficacité de l’aide, le suivi de la coopération avec les autorités burkinabè, etc.

« Et aujourd’hui, c’est important pour nous de faire le point sur ce qui a marché, qu’est-ce qui a moins bien marché de sorte à tirer les leçons pour enseigner le cadre de coopération qui va démarrer à partir de l’année prochaine (2018-2020) en accompagnement au PNDES », a-t-il précisé.

Le Directeur général adjoint de l’économie et de la planification, Hyacinthe Tamalgo, a remercié les responsables du PNUD pour les nombreux et projets et programmes mis en œuvre pour le développement du Burkina Faso.

Il s’agit à travers cette 1re revue 2017 de revoir toutes les contributions que les différents projets et programmes du PNUD ont apporté au pays. L’objectif de cette revue, selon Hyacinthe Tamalgo, est notamment de voir les forces et faiblesses des différents projets et programmes, vérifier les déblocages et difficultés afin de définir un nouveau plan d’actions pour leur amélioration.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre