Burkina : Jean Claude Bouda au chevet de soldats blessés

787 0

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Jean Claude Bouda était, ce vendredi 24 mars 2017, au chevet de soldats burkinabè blessés. Il s’agit du MDL chef Ilboudo M. interné à l’Hôpital national Blaise Compaoré et de A. Compaoré, soldat de 2e classe, interné à l’hôpital Yalgado Ouédraogo.

[Article mis à jour, le 24 mars 2017 à 14h 55]

Les deux éléments des Forces de défense et de sécurité ont été blessés lors des dernières attaques survenues au Nord du Burkina, notamment à Petega et Nassoumbou. Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Jean Claude Bouda accompagné d’une forte délégation dont le Chef d’Etat-major général des armés, Oumarou Sadou, a qualifié cette visite de « devoir ».

Force de défense et de sécurité : « Nous devons tous faire preuve de solidarité en les soutenant »

« Il faut féliciter nos forces de défense et de sécurité. Vous savez que ces terroristes, leur mode opératoire, c’est l’effet de surprise, la lâcheté. Ce sont des gens qu’on n’arrive pas à repérer, mais malgré tout, nos forces de défense et de sécurité ont appris à s’adapter à cette nouvelle forme de menace (…).

Il faudrait que l’opinion publique, que les médias fassent preuve de solidarité avec nos forces de défense et de sécurité, qui risquent tous les jours leur vie pour que nous ayons plus de liberté, pour que la démocratie puisse s’enraciner au Burkina Faso.

Nous devons tous faire preuve de solidarité en les soutenant (…). Nous n’accepterons jamais que quelques individus viennent remettre en cause la quiétude, la sérénité et la paix au Burkina Faso ».

Jean Claude Bouda, ministre de la défense nationale et des anciens combattants

En ce qui concerne le premier malade qui se trouve à l’Hôpital Yalgado Ouédraogo, il a reçu des soins appropriés et son état de santé s’améliore, relate le ministre. « D’ici quelques jours, il pourra même regagner le camp », poursuit Jean Claude Bouda.

Par contre, le MDL chef Ilboudo M. est dans un « cas un peu plus sérieux, mais il a pu bénéficier d’une intervention chirurgicale et ça s’est très bien passé », confie le ministre de la défense nationale.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina24


NDLR Photo : Pour des raisons d’éthique, nous avons décidé de ne pas montrer l’image des blessés



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *