La première édition de la Coupe de l’Assemblée nationale lancée à Kaya

220 0

La ville de Kaya, chef-lieu de la région du centre-nord et aussi de la province du Sanmentenga a abrité le lancement de la première édition de la Coupe de l’Assemblée nationale du Burkina le samedi 25 mars 2017. Pour le match d’ouverture de cette compétition dédiée aux moins de 15 ans et aux moins de 17 ans, l’équipe de l’Union sportive du Bam a fait match nul (0-0) contre celle du Stade FC de Kaya.

Pour le Président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo, cette compétition va préparer la relève du football burkinabè

Un football d’élite fort se construit d’abord à la base. C’est consciente de principe que l’Assemblée nationale du Burkina s’est inscrite dans la construction et la promotion du football au niveau des jeunes. Ce qui explique le lancement de la 1ère édition de la Coupe de l’Assemblée nationale du Burkina à Kaya, localité située à 100 km de Ouagadougou le samedi 25 mars 2017.

Le match de lancement a apposé le Stade FC de Kaya à l’Union sportive du Bam de Kongoussi au cours d’une rencontre qui a duré 2×30 minutes sur le gazon synthétique du Stade régional de Kaya installé à la faveur des festivités du 11 décembre 2016. « Ce tournoi ambitionne surtout d’être un cadre d’expression de la tranche d’âge des 14 à 17 ans qui verrait alors éclore de fabuleux talents qui viendront, à n’en pas douter, enrichir nos équipes de division une et deux, et tout naturellement l’équipe nationale : j’ai nommé les Etalons », explique le Président de l’Assemblée nationale du Burkina Salifou Diallo.

« Par ailleurs, il devra constituer une belle opportunité pour les jeunes des provinces ou régions de mieux se connaître et fraterniser à travers une émulation, et surtout de découvrir qu’ils appartiennent tous à la même collectivité nationale », assure Salifou Diallo. Il invite ses collègues députés à s’impliquer dans leurs régions et provinces pour la réussite de ce tournoi.

 

Le Président de la FBF Sita Sangaré a salué cette compétition qui entre dans le cadre de son programme de campagne

Ce tournoi est organisé en collaboration avec le ministère des sports et des loisirs et la Fédération burkinabè de football (FBF). Cette compétition « vient comme une bouffée d’oxygène » pour la FBF selon le Président de cette structure Sita Sangaré. « La flamme allumée par les Etalons lors de la CAN Gabon 2017 ne doit pas s’éteindre. Bien au contraire, elle doit être entretenue et alimentée », précise Sita Sangaré.

Cette compétition va s’étendre sur une période de cinq mois avec 489 matchs qui devraient être disputés au total. 6800 joueurs doivent prendre part à cette compétition pour assurer la relève du football burkinabè. En plus des équipes provinciales et régionales dans les deux catégories, des sélections nationales minimes et cadettes doivent prendre part à cette compétition.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre