Gabon : Ali Bongo engage le “dialogue” de sortie de crise

537 0

Le dialogue politique, promis depuis des mois  par le président Ali Bongo Ondimba, a finalement été lancé ce mardi 28 mars 2017.

L’objectif de ce dialogue sera, en réunissant la société civile et la classe politique, de ressouder la fracture sociale à la suite de la récente crise post-électorale au Gabon.

La cérémonie solennelle d’ouverture du dialogue s’est tenue au palais présidentiel à Libreville en présence de délégués, des membres du gouvernement, de membres du corps diplomatique et du chef de l’Etat, Ali Bongo, qui a appelé ses compatriotes à régler ‘‘la querelle de famille’‘ post-électorale, selon l’AFP.

Environ 1.200 organisations de la ‘‘société civile’‘ et une cinquantaine de partis politiques participent à ce forum dont les travaux pourraient durer 21 jours.

Sans surprise, Jean Ping arrivé officiellement à la seconde place lors de l‘élection présidentielle avec 48% des voix derrière Ali Bongo, a décidé avec son camp de boycotter cette rencontre. Cependant, son ex-directeur de campagne, Ndémézo Obiang, était présent.

Au menu des débats, les questions de la ‘‘réforme des institutions’‘, la ‘‘réforme du code électoral’‘, le ‘‘rôle de la Cour constitutionnelle’‘ et ‘‘la consolidation de la paix et de la cohésion sociale’‘.

La prochaine échéance électorale au Gabon est envisagée au mois de juillet 2017 prochain.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *