Smockey

Le MASA, le Kolatier et Smockey aux JMC

695 0

Dernière ligne droite avant les Journées musicales de Carthage, qui se tiendront du 08 au 15 avril prochain, dans la capitale tunisienne et dans quelques villes du pays.

Le programme est désormais bouclé et la fête pourra commencer. Outre les artistes africains subsahariens qui y participent, comme la Centrafricaine Emma Lamadji, la Gambienne Sona Jobarteh, et le groupe multiculturel africain Jokko, d’autres participations ont été annoncées.

Ainsi, et en ce qui concerne le Salon des industries musicales, ayant pour objectif d’exposer et de promouvoir la production de tous les intervenants dans le domaine de la musique, l’Afrique subsaharienne sera présente à travers le MASA de Côte d’Ivoire et le Kolatier du Cameroun.

Le MASA, acronyme de Marché des Arts du Spectacle Africain et dont la dixième édition se déroulera du 10 au 17 mars 2018, a été créé pour renforcer les capacités des professionnels africains des arts vivants (musique, théâtre, danse) et permettre l’accès des productions africaines et de leurs artistes au marché international. Le MASA sera représenté par son directeur général le professeur Yacouba Konaté.

Quant au Kolatier, soit le Marché des Musiques d’Afrique, il est une plateforme de rencontres et d’échanges entre les groupes musicaux africains et les professionnels en provenance de tous les continents. Le marché a pour but d’offrir une meilleure vitrine et soutenir les groupes africains émergents. Le Kolatier sera représenté par son directeur Luc Yatchokeu www.lekolatier-market.org

 Ces deux personnalités feront également partie du speed meeting qui devrait permettre aux artistes présents de présenter leurs créations.

 On attendait une artiste africaine subsaharienne comme membre du jury. Après avoir proposé à quelques-unes d’entre-elles d’en faire partie, dont Angélique Kidjo et Dobet Gnahoré, mais qui ont toutes, pour une raison ou pour une autre, décliné l’invitation, l’organisation des JMC a finalement choisi un artiste et non des moindres, puisqu’il s’agit du rappeur burkinabè Smockey, qui ne sera pas à sa première venue à Tunis. Ce «Balai citoyen» est connu pour son militantisme politique très engagé pour la liberté des peuples.

Source : Cellule de communication des JMC



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *