« Dan Fani fashion Week »: Le pagne tissé sous toutes les coupures

1425 0

La deuxième édition du « Dan fani fashion week » s’est achevée avec une note de satisfaction côté organisationnel même si elle n’a pas eu l’effet escompté  comparativement à la première édition.

“Dan Fani Fashion Week” 2017 n’a pas eu l’affluence escomptée. La faute est imputable à l’air d’exposition, le Musée national de Ouagadougou, un lieu moins fréquenté par les populations, dira Marguerite Doannio, la promotrice.

« Je pense que c’est un endroit qui n’est pas assez fréquenté. Ce qui explique que ça a moins marché que ce qui s’était passé sur l’avenue Kwamé N’krumah », dit-elle.

Qu’à cela ne tienne, c’est un bilan assez satisfaisant que tire la promotrice, dans la mesure où les activités prévues ont pu se tenir. « On avait peur pour les formations mais finalement tout s’est bien passé. On pensait que ça n’allait pas intéresser les gens mais ça nous a agréablement surpris. La formation en design et créativité , on avait prévu 25 personnes. On s’est retrouvé avec près de 80 personnes », explique-t-elle.

Une quarantaine d’exposants sont venus de plusieurs pays du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Kenya, du Zimbabwé et du Rwanda. Des designers sont également venus de Londres  pour former des jeunes en créativité.

Honorine Compaoré (à droite)  recevant le Pagne d’or 2017 des mains de Laurence Ilboudo

Une semaine durant, du 25 mars au 1er avril 2017, les organisateurs et participants ont pu se pencher sur le défi de la transformation du coton. Un défi qui est déjà en train d’être relevé, a dit Fabio Berti, le représentant Cos-coton, un partenariat Union européenne et pays ACP pour le coton. Pour Fabio Berti, l’avenir du coton dépend des Africains eux-mêmes.

Ces assises du Cos-ton tenues à Ouagadougou sont un honneur et un défi à relever pour le pays classé premier producteur mondial de coton, aux dires de la député Laurence Ilboudo, représentant le parrain Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale, parrain de l’évènement.

Laurence Ilboudo (à gauche) faite ambassadrice du “Faso dan fani ” par la promotrice Marguerite Doannio

En son nom, la députée a réaffirmé l’engagement des autorités à accompagner l’initiative. Ces dernières, en l’occurrence le président du Faso et le président de l’Assemblée nationale,  ont  été faites « ambassadeurs du Dan Fani » en guise de reconnaissance. La société FILSAH et  le « Cos-coton » ont reçu des trophées d’honneur pour leur accompagnement de l’évènement.

La cérémonie a pris fin avec un défilé de mode avec plusieurs stylistes, notamment Koro DK, 3 K Fashion, Gérard, Florid’or, Ata Dao et bien d’autres, sous le regard enchanté du public.

Revelyn SOME

Burkina24


Les meilleurs stands

1er prix : Martine Somé de Cassis Design

2ème prix : Carole Sandwidi de FEM FASO

3ème prix : Fatoumata Maïga de l’association Zoodo pour la promotion de la femme

Les meilleurs pagnes

Pagne d’or : Honorine Compaoré reçoit une  attestation plus 100 000 F CFA

Pagne d’argent : Madame Koglbiga, attestation et 75 000 F FCA

Pagne de bronze : Association tisseuse de Tégawendé, attestation et 50 000 F FCA


 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *