Côte d’Ivoire : Altercation entre employeurs chinois et leurs employés ivoiriens à Odienné

1477 0

Des échauffourées entre des ouvriers et leurs employés chinois se sont produites le 2 Avril 2017 à Odienné, dans le nord-ouest ivoirien. Cette bagarre qui a causé l’évacuation dans un centre hospitalier de quatre travailleurs continue de défrayer la chronique. Retour sur les faits !

Les faits remontent au dimanche 2 avril. Une altercation entre les employeurs d’origine chinoise et leurs employés ivoiriens sur le chantier du bitumage de l’axe Odienné-Gbélégban, nord-ouest ivoirien, a déclenché à la suite d’une affaire de paiement d’heures supplémentaires.

Les employeurs chinois, au nombre de deux, experts dans les arts martiaux passent à tabac la dizaine de personnes venues en découdre avec eux. Bilan, quatre d’entre eux sont transférés dans le centre de santé le plus proche tandis que les autres prennent à porte des champs avant de remettre leur sort entre les autorités administratives et judiciaires de leur localité, ce qui aurait dû être fait bien avant.

En effet, les employés qui réclamaient le paiement de primes dues à des heures supplémentaires, étaient rentrés en grève espérant faire reculer leur employeur. Contre toute attente, les chinois rompent le contrat les liant et battent le rappel d’un nouvel effectif.

Les travailleurs n’entendant pas laisser passer les choses aussi facilement s’organisent pour se faire entendre d’une manière ou d’une autre. Toutefois, le moyen emprunté par ces derniers croise l’expertise de leurs employeurs venus d’Orient.

La suite dresse un bilan de 4 blessés dans les rangs des employés, tandis que le matériel de travail est saccagé par une partie des travailleurs frustrés par la réaction de leurs employeurs.

La représentation diplomatique chinoise à Abidjan saisie a requis une suite judiciaire. Les autorités préfectorales d’Odienné ont convoqués les chinois au cendre de cette affaire et n’écartent pas « des poursuites judiciaires contre les travailleurs chinois » a en croire une source proche de la préfecture d’Odienné.

L’entreprise chinoise, RB, est en charge du  bitumage de l’axe Odiénné-Gbéléban, longue de 70 Km, promis par le Président ivoirien Alassane Ouattara lors d’une visite officielle dans la région. Cette voie bitumée devrait accroître les échanges entre la Côte d’Ivoire et la Guinée et est estimée à 3 milliards FCFA.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *