L’UEMOA a enregistré une croissance de 6,8% en 2016 contre 6,6% en 2015

Une session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernements de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) s’est ouverte ce lundi 10 avril à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence du Président du Faso, Roch Kaboré.

A l’ouverture de cette session extraordinaire, le président du Conseil des ministres de l’UEMOA, le ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal , Amadou Ba a défendu un bilan « satisfaisant » au terme de l’exercice 2016.

Il a expliqué qu’au plan économique, l’Union a enregistré une croissance de 6,8% en 2016 contre 6,6% en 2015. Cette performance qui en fait la meilleure en Afrique subsaharienne, est à mettre à l’actif de la consolidation des activités commerciales, à l’augmentation de la productivité au niveau agricole et à l’amélioration des commandes au niveau du secteur des BTP.

Le taux d’inflation est également en recul avec 0,3% en 2016, contre 1% en 2015. Les performances enregistrées par l’UEMOA concerne également le taux d’endettement qui s’est stabilisé autour de 45% et la Banque ouest africaine de Développement (BOAD) qui a réalisé son premier eurobond.

Le cap est mis sur 2017 qui selon Amadou BA devra permettre à l’Union de consolider les performances réalisées en 2016. Selon Alassane Ouattara, le chef de l’Etat ivoirien, les bonnes performances économiques de l’Union ne doivent pas occulter les défis auxquels l’Union doit faire face. Il s’agit notamment de la baisse des cours des principaux produits de base, la baisse de la liquidité bancaire et celle des taux de change.

Cette session extraordinaire de l’UEMOA à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, devrait permettre de prendre des décisions nécessaires pour renforcer la cohésion au sein de l’Union en abordant les questions de rationalisation des organes, de l’état de l’Union et la Gouvernance des institutions de l’Union, a expliqué le président ivoirien Alassane Ouattara.

Sont présents à la Conférence d’Abidjan outre le président Alassane Ouattara et son homologue du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, les présidents Macky Sall du Sénégal, Faure Ganssingbé du Togo, Patrice Talon du Bénin, Ibahima Boubacar Kéita du Mali, Mahamadou Issoufou du Niger, José Mário Vaz de la Guinée Bissau.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, en marge de cette réunion avec ses pairs échangera avec des partenaires du Burkina Faso sur des sujets liés au développement du pays.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page