Passif du lotissement à Koudougou : Le Maire fait le tour des 10 secteurs de la ville

726 0

Le maire de la commune de Koudougou a entrepris des tournées dans les 10 secteurs de la ville pour des assemblées générales avec les populations. C’est suite à la tenue d’une session extraordinaire du conseil municipal de Koudougou que  la question des parcelles a été abordée. Quitus  avait été donné au maire de faire le tour des secteurs pour rencontrer les populations. Cette série de rencontre s’est achevée le vendredi 31 mars 2017.

Le conseil municipal de Koudougou a tenu une session extraordinaire au cours de laquelle la question des parcelles a été abordée.

Le conseil a pris un certain nombre de résolutions parmi lesquelles il a été demandé au maire  de faire le tour des secteurs de la ville de Koudougou pour des assemblées générales, et  d’expliquer aux populations la stratégie adoptée par le conseil municipal pour tenter d’apurer le passif de lotissement à Koudougou.

C’est aussi que le maire Maurice Moctar Zongo a d’abord rencontré les responsables coutumiers et les chefs de terre des secteurs et villages de la ville de Koudougou pour leur expliquer la démarche du conseil municipal et demander leurs conseils et bénédictions pour que le travail se fasse dans la paix et la tranquillité.

Après cela le maire et son équipe ont pu faire le tour des différents secteurs. A la date du 31 mars 2017 tous les secteurs ont été visités. Au cours des différentes assemblées générales tenues dans les 10 secteurs, le maire a expliqué à la population la stratégie qui a été adoptée.

Pour le maire,  à sa prise de fonction, il a constaté que « les populations ont investi anarchiquement sur les parcelles non encore attribuées ». Ensuite il a constaté que dans les zones où les procès-verbaux n’étaient pas encore disponibles, les parcelles ont été également investies par la population.

L’édile de Koudougou pense que « tout règlement des problèmes de parcelles passe par l’observance des règles de droits à la  matière ». Le maire a invité les populations a cessé leurs investissements anarchiques et que chacun accepte qu’ils puissent ensemble suivre la légalité.

C’est-à-dire investir dans des parcelles qui leur ont été attribuées, dans le cas contraire, ceux qui investissent dans des parcelles non attribuées investissent dans le patrimoine de la mairie, et la commune pourrait utiliser ces parcelles pour résoudre les multiples problèmes qui existent toujours.

Les populations soutiennent l’action du maire

Le maire Maurice Moctar Zongo pendant son intervention au secteur 3.

Dans les différents secteurs visités par le maire et son équipe, Maurice Moctar Zongo a reçu l’onction et les encouragements de la population pour poursuivre le travail malgré son langage de vérité. En dépit des obstacles qui pourraient se présenter, le maire a le soutien de la population, ont affirmé certains intervenants.

L’édile de la commune de Koudougou a expliqué à la population qu’au secteur N° 5 depuis que le lotissement a été effectué les procès-verbaux ne sont pas encore disponibles et le conseil a mandaté le maire à suivre les voies et moyens avec les services compétents pour pouvoir rendre disponible le PV afin que les populations du secteur 5 puissent avoir leur certificat d’attribution et le permis urbain d’habitation.

Le maire a fait savoir que la question ne peut pas être résolue par le conseil ou le maire seulement. Il invite la population à aider le conseil afin de trouver la meilleure voie pour résoudre ces problèmes. Le maire pense que c’est un problème de la ville, et les populations avec la mairie doivent se mettre ensemble dans le dialogue et la compréhension pour trouver la bonne solution qui respecte la réglementation en vigueur en matière d’attribution de terrain.

Le bourgmestre de Koudougou a aussi expliqué à la population que le gouvernement a mis en place une commission interministérielle présidée par le Premier ministre. Tout ce qu’ils auront envisagé dans le cadre de la résolution de ces problèmes, ils vont patienter pour s’intégrer dans la démarche du gouvernement, pour que l’Etat avec les collectivités puissent trouver une solution définitive et durable à ces problèmes de parcelles.

Michel Yaméogo

Correspondant de Burkina 24 à Koudougou

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *