Présidentielles au Kenya : un autre duel entre Odinga et Kenyatta en perspective

664 0

Raila Odinga, Premier ministre kényan de 2008 à 2013 a été désigné le jeudi 27 avril comme le candidat de la coalition de l’opposition en vue de l’élection présidentielle du 8 août 2017 prochain, date à laquelle il affrontera le chef de l’Etat sortant Uhuru Kenyatta. Ce duel est le deuxième du genre après celui de 2013.

Lors d’un rassemblement géant réunissant plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le principal parc du centre de Nairobi, Uhuru Park, la coalition d’opposition baptisée NASA a décidé de remettre son sort entre les mains de Raila Odinga, 72 ans.

Avec Kalonzo Musyoka, candidat au poste de vice-président, Raila Odinga est le vétéran de la scène politique kényane et a dans son palmarès, trois candidatures malheureuses à la présidence de son pays (1997, 2007 et 2013).

L’élection présidentielle d’août 2017 sera donc un remake de celle de mars 2013, le ticket Odinga/Musyoka étant de nouveau opposé à celui d’Uhuru Kenyatta et de son vice-président William Ruto.

Odinga, issu de la communauté Luo et déjà à la tête d’une coalition de l’opposition, avait dénoncé à l’époque des fraudes massives. Les sympathisants de l’opposition, notamment dans ses fiefs électoraux de l’ouest du pays, étaient massivement descendus dans les rues.

La violente répression de ces manifestations par les forces de sécurité, qui avaient reçu l’ordre de “tirer pour tuer”, avait fait près de la moitié des victimes de 2007/2008. L’autre moitié avait été le fruit de violences politico-ethniques attisées par la compétition électorale, notamment dans la vallée du Rift (centre) et dans les bidonvilles de Nairobi.

Le 8 août, quelque 19 millions d’électeurs sur une population estimée à environ 46 millions d’habitants seront appelés à élire leurs président, gouverneurs, députés, sénateurs et membres des assemblées locales.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24                                                                                            

  Source: VOA avec AFP



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *