15e concours de salubrité à Nouna : Entre satisfaction et déception

772 0

Le vendredi 25 avril 2017, un gamin de quatre ans est tombé dans un puisard de toilette au secteur 2 de Nouna et en est mort. L’année dernière, un autre enfant a perdu la vie au secteur 3 dans les mêmes circonstances.  Frère Emmanuel Duprez, président de l’association Nord Sud s’est dit très choqué, par ce phénomène et a sommé les « criminels en puissance » d’arrêter leur massacre en couvrant leurs fosses. C’était à l’occasion de la cérémonie de récompense de la 15e édition du concours de salubrité dont il est l’initiateur

Depuis une quinzaine d’années, l’assainissement de la ville de Nouna est au cœur des préoccupations de l’association Nord Sud. Son président Frère Emmanuel Duprez s’est lancé le défi de rendre la cité du Noumadou, plus propre que Ouagadougou. Pour ce faire, des femmes des 7 secteurs de Nouna organisées en groupement bravent la poussière et la chaleur, balayant les rues pour donner à la ville un visage plus luisant. C’est pour récompenser leurs efforts que ce concours de salubrité est organisé.

Le vendredi 28 avril 2017, elles sont sorties nombreuses pour prendre part à la cérémonie et recevoir les fruits de leur dur labeur. Cérémonie au cours de laquelle, Frère Emmanuel Duprez a réitéré ses remerciements aux femmes balayeuses dont la détermination est à la hauteur de ses ambition : «Ces derniers jours je me suis promené dans les divers quartiers de Nouna et j’avais de vives satisfactions en voyant la propreté de l’ensemble de nos rues. Nous n’avons pas gagné notre pari « Nouna plus propre que Ouagadougou » mais je sais que nous sommes sur la bonne voie »,   s’est-il réjoui.

Il a ensuite exprimé sa déception face à certains faits. « Cependant, j’ai encore été déçu de voir que dans certaines concessions, on laisse encore les eaux sales s’écouler à l’extérieur et même des puisards dans la rue ne sont pas couverts, commence-t-il. L’an dernier, une semaine avant notre cérémonie de récompense, un enfant est tombé dans un puisard et en est mort. Il y a trois jours seulement au secteur 2, un enfant est encore décédé en tombant dans un puisard. Vous qui laissez les puisards ainsi ouverts, vous êtes des criminels en puissance. Je me pose la question si les services de notre police font bien leur travail de sensibilisation ou si c’est la population qui ne tient pas compte des remarques ou reproches qui lui sont faits ».

Monseigneur Joseph Sama, patron de la cérémonie, a pour sa part interpellé le maire de la commune de Nouna sur la question de l’assainissement de la ville, notamment sur la nécessité d’aménager un site de décharge d’ordures.

Pour cette édition du concours de salubrité, c’est le secteur 3 qui est le plus propre selon les critères établis par le jury.  Suivent dans l’ordre les secteurs 1 et 4. L’ensemble des 7 secteurs ont reçu des sommes d’argent allant de 100 000 à 250 000 F CFA selon leur rang.

Merveille KAPIDGOU

Correspondant de Burkina24 à Nouna



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *