Tiken Jah Fakoly : “Arrêtez d’aller vous suicider pour aider l’Occident à se développer”

628 0

Le reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly qui s’est bâti une réputation d’artiste engagé, a sur la scène de la 10ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, FEMUA, donné sa position, ce week-end, sur le nombre de mandats présidentiels en Afrique et l’immigration.

Pour Tiken Jah,  les dirigeants africains devraient se garder de toucher aux constitutions de leurs pays pour s’arroger un troisième mandat. Cette position, il l’a partagée avec les milliers de jeunes rassemblés le samedi 29 avril dernier à la “Place Papa Wemba”, à Anoumabo, quartier populaire d’Abidjan, érigée en mémoire au maître de la Rumba tombé sur cette même scène un an plus tôt.

Second sujet abordé par le prix RFI Découvertes Afrique 2000, en cette dernière journée du Femua 10, ce fut celui relatif à l’immigration des jeunes Africains.

Si nos ancêtres étaient tous partis, qui allait combattre l’esclavage ? Si nos parents étaient tous allés, qui allait combattre la colonisation ?”, a-t-il demandé. Puis d’ajouter:  “on a besoin de vous ici. Arrêtez d’aller vous suicider dans l’Océan en voulant aller aider l’Occident à se développer. Notre continent est celui où tout reste à faire“.

L’auteur du titre “Ouvrez les frontières” estime, plus loin, qu’il est important d’appliquer la réciprocité sur la question de l’immigration. “On ne peut pas accepter que le monde vienne en Afrique où ils veulent quand ils veulent prendre ce qu’ils veulent et demander à la jeunesse africaine de rester. Nous disons que c’est une injustice qui est trop flagrante”, a-t-il fait remarquer.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU-Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *