Burkina : Restriction de circuler dans 4 départements dans le Sahel

763 0

Par arrêté, le Gouverneur de la Région du Sahel a décidé de restreindre la circulation dans 4 départements situés dans le Sahel burkinabè. Ce sont Titabé, Seytenga, Falangoutou et Tin Akoff. Si l’arrêté a été signé le 24 avril 2017, il a été communiqué à la presse le jeudi 4 mai 2017.

La restriction de circuler concerne les véhicules à quatre roues, les motos, les tricycles, et les vélos. Tous ces engins sont « formellement interdits » de circuler « dans la bande frontalière comprise entre la frontière du Niger et du Mali au Nord et les lignes délimitées par les localités de Titabé, Seytenga, Falangoutou et Tin Akoff ».

Cette décision s’applique également, selon l’arrêté, à l’intérieur des villes et villages situés dans cette  même bande. La tranche d’heures ciblée pour l’application est de 17h à 6h. Cependant, la circulation des ambulances est soumise à la présentation d’un laissez-passer et d’un ordre de mission.

Pour le moment, la fin de cette mesure n’a pas été communiquée.

En rappel, deux personnes avaient été enlevées le 27 avril 2017 à Inabao, une commune située dans le département de Tin-Akoff, dans la province d’Oudalan, avec leur véhicule. Dans la même journée, le ministère de la sécurité a annoncé qu’elles avaient été retrouvées vivantes. Les assaillants ont cependant fui avec le véhicule.

Synthèse de Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *