Bobo : Le CGD en campagne dans les campus universitaires

790 0

En vue de susciter une citoyenneté responsable au sein des jeunes et leur participation à la gestion des affaires publiques, le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a initié des cellules relais dans différentes universités à travers le Burkina Faso. 13 au total, ces cellules comptent 3 démembrements à Bobo-Dioulasso. Celles-ci ont vu le renouvellement de leur bureau exécutif le samedi 6 mai 2017. Le chargé de programme du CGD, Anselme Somda, s’est expressément déplacé de Ouagadougou à cet effet.

Le CGD, organisation de la société civile, et dont le champ de bataille est la promotion de la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des affaires publiques, étend ses tentacules, allant même jusqu’aux universités.

En effet, le centre dispose de 13 cellules relais disséminées dans les universités du Burkina Faso et dont trois à Bobo-Dioulasso,  l’UCAO, l’UPB et l’université Aube nouvelle. Chacune de ces cellules compte 60 membres et est dirigée par un bureau exécutif.

Ces jeunes, inlassablement, font la promotion de la citoyenneté responsable et de la démocratie dans leur milieu. Aussi, les fondamentaux de la démocratie, la gouvernance et les droits de l’Homme, le civisme, les mécanismes citoyens de contrôle de l’action publique, les mécanismes d’interpellation citoyenne, etc. sont leur quotidien sur le campus.

Présent à Bobo-Dioulasso et en marge du forum préparatoire du cadre de concertation Etat/OSC prévu pour se tenir courant ce mois de mai, le chargé de programme du CGD, Anselme Somda, a rencontré les représentants desdites structures samedi après-midi.

Après une séance de formation sur les fondamentaux de la démocratie qu’il leur a dispensée, Anselme Somda a aussi présidé l’élection des nouveaux responsables des cellules CGD dans les universités de Bobo-Dioulasso.

Suite aux élections, qui se sont déroulées dans la convivialité, celui-ci a réaffirmé aux étudiants le soutien « indéfectible » du CGD dans le cadre de leurs activités de sensibilisation auprès de leurs camarades.

Lassina Fabrice Sanou

Correspondant Burkina24 à Bobo-Dioulasso

Légende



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *